GB : vers une cession du réseau de distribution ?

EDF aurait mandaté la Deutsche Bank pour l’aider à se séparer de son réseau de distribution électrique en Grande-Bretagne a indiqué hier le "Sunday Times".

Cette cession estimée à 3,36 milliards d’euros permettrait ainsi au géant français de l’énergie de diminuer sa dette après ses récentes acquisitions dans le nucléaire en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

Il doit aussi trouver des financements pour pouvoir assurer la construction de 4 réacteurs nucléaires en Grande-Bretagne.

Cependant, "la décision définitive ne pourra se faire qu’au mois de juillet, après que le régulateur britannique Ofgem ait fixé les prix de l’énergie pour les 5 ans à venir", précise le quotidien britannique.

Le réseau qui alimente près de 8 millions de points de livraison suscite des envies auprès d’investisseurs spécialisés dans les infrastructures et divers fonds de pension.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

2
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
zelectron
Invité
zelectron

Goinfre, yeux plus gros que le ventre, orgueilleuse, inconséquente, gaspilleuse EDF … (les qualificatifs ne manquent pas, à l’inverse des pantalonnades et rodomontades dont nous sommes abreuvés par cette « entité » déliquescente qui font dithyranbiquement florès) les 50 plus hauts salaires et revenus de cette entreprise devraient être débarqués avec indemnités réduites à la portion congrue.

fifty
Invité
fifty

Erreur, c’est de la stratégie à moyen terme pour se repositionner dans le développement du marché du nucléaire bien plus juteux que « 8 millions de points de vente ». On en reparlera quand dans 8 mois EDF annoncera ses contrats et son action s’envollera….