Gjøa : plate-forme de production semi-submersible

Le ministre norvégien du Pétrole et de l’Energie, Terje Riis-Johansen, a officiellement inauguré mardi, en présence de Gérard Mestrallet (DG de GDF Suez), le champ gazier et pétrolier de Gjøa, situé en mer du Nord norvégienne.

Gjøa qui est le plus gros projet industriel réalisé récemment en Norvège a été développé par Statoil, en étroite coopération avec GDF Suez, qui est à présent l’opérateur, en phase de production.

« Cet évènement constitue un tournant important pour GDF Suez E&P Norge. Ce dernier figure maintenant, et pour la première fois, parmi les 8 opérateurs d’un champ en production en Norvège, sur environ 50 compagnies pétrolières et gazières présentes dans le pays. Gjøa renforce la sécurité de l’approvisionnement de l’Europe et jouera un rôle de "hub" pour de nouveaux projets gaziers et pétroliers dans cette partie de la mer du Nord. Il illustre la volonté de GDF Suez d’investir en Norvège à long terme » a déclaré Gérard Mestrallet lors de cette manifestation.

Les réserves du champ Gjøa estimées à 40 milliards de mètres cubes de gaz et à 82 millions de barils de pétrole font partie du portefeuille de GDF Suez depuis 2003.

Le champ de Gjøa est exploité grâce à une plate-forme de production semi-submersible et à cinq installations sous-marines, dans le respect de normes HSE très strictes. Pour la première fois dans l’industrie pétrolière et gazière offshore, cette plate-forme est exclusivement alimentée en électricité venant du continent, ce qui réduit les émissions de CO2 de 210 000 tonnes par an (l’équivalent des émissions annuelles de 100 000 voitures).

Gjøa : plate-forme de production semi-submersible

La plate-forme de Gjøa a une capacité de production de 17 millions de mètres cubes de gaz et de 87 000 barils de pétrole par jour. Le gaz ira directement à St. Fergus, en Écosse, via le gazoduc Flags tandis que le pétrole sera acheminé vers la raffinerie de Mongstad, en Norvège, par l’oléoduc Troll II.

La production du champ devrait s’étendre sur les 15 prochaines années, mais les installations ont été conçues pour une durée de vie de trente ans. La plate-forme de Gjøa ouvre une nouvelle ère pour la production dans la partie norvégienne de la mer du Nord. Utilisée pour l’exploitation des champs de Vega et Vega S, elle joue un rôle de «hub» dans la zone.

Les partenaires de Gjøa sont GDF Suez (30%), Petoro (30%), Statoil (20%), Shell (12%) et RWE-DEA (8%).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz