Google investit encore dans le solaire, mais sur le continent africain

Google a annoncé officiellement avoir réalisé son premier investissement sur le continent africain avec le projet Jasper,  soit 12 millions de dollars pour une centrale solaire photovoltaïque (96 MW) située dans la province de Northern Cape en Afrique du Sud.

Jasper deviendra l’une des plus grandes installations solaires sur le continent, capable de générer suffisamment d’électricité pour environ 30.000 foyers sud-africains.

Actuellement, l’Afrique du Sud dépend principalement des combustibles fossiles. Or, il existe un énorme potentiel dans les énergies renouvelables pour ce pays dont les ressources en vent et en soleil sont abondantes. Le gouvernement ne s’y est d’ailleurs pas trompé et a fixé un objectif ambitieux de 18 gigawatts (GW) d’énergies renouvelables d’ici 2030. A titre de comparaison, l’ensemble du réseau sud-africain détient environ 44 GW.

Google investit encore une fois dans le solaire, mais en Afrique du Sud

Jasper devrait créer environ 300 emplois durant la phase de construction, ainsi que 50 emplois permanents par la suite dans une région aux prises avec un taux de chômage élevé. Le projet participera également au développement rural et autres programmes d’éducation. D’un point de vue économique, les recettes tirés de l’implantation et de l’exploitation de la centrale solaire devraient s’élever à environ 26 millions de dollars sur toute la durée de vie du projet.

Google a investi plus de 1 milliard de dollars dans les énergies renouvelables. La firme indique vouloir rechercher de nouvelles opportunités : "Nos recherches nous ont amené hors des Etats-Unis pour l’Europe et maintenant l’Afrique. Nous sommes impatients de voir où cela pourrait encore nous conduire" a expliqué Rick Needham, directeur de la branche Energy & Sustainability chez Google.

** Projet développé et financé par SolarReserve, Intikon energy, le Groupe Kensani.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Google investit encore dans le solaire, mais sur le continent africain"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Temb
Invité

Mais faut pas pousser, attention aux imprécisions, le projet global de 96MW est aujourd’hui estimé à environ 250m$ soit à peu près 200m€. Google n’est qu’un petit actionnaire minoritaire dans le projet, il n’apporte que 12millions. Les autres sont de grands groupes spécialisés, américains et sud-africains.

climax1891
Invité
Dans certains pays du sud gros consommateurs de charbon, le solaire (photovoltaïque ou à concentration) peut produire de 2 à 3 fois d’électricité que dans le pays du nord. Si dans les pays du nord (Japon, Allemagne, UK..) une installation solaire permet d’économiser 1 tonne de charbon, installée dans le sud de l’Espagne, en Inde, au Mexique, en Australie… cette même installation permettra d’économiser de 2 à 3 tonnes de charbon. Voir plus car, dans certains pays, certaines centrales thermiques ont un rendement inférieur à 30%. A lieu d’économiser l’importation de 1 tonne de charbon, ce pays du nord va… Lire plus »
African23
Invité

Nice from Google and very nice oppotunity for south Africa and the rest of the countries; it’s time to be aware on how important is the invesment in renewable energies; recrutement maroc recrutement au maroc

wpDiscuz