Grenoble : 1er bâtiment tertiaire à basse consommation

Conçu par l’architecte Jacques Ferrier et situé en plein coeur de Grenoble (quartier de Bouchayer-Viallet) le premier bâtiment tertiaire à basse consommation* d’une superficie de 12 000 m2, a été inauguré le 9 juillet dernier.

Le programme "les Reflets du Drac" se veut à la fois innovant, économique, fonctionnel et confortable. Chaque élément architectural a pour vocation d’améliorer les performances énergétiques du bâtiment. Le bâtiment est habillé « d’une double peau donnant de la profondeur et jouant avec les filtres et la transparence », souligne Jacques Ferrier.

Cette résille dorée en façade, équipée par endroits de boîtes participe au confort thermique et visuel. Les matériaux choisis pour réaliser le programme Reflets du Drac ont été sélectionnés selon des critères de performance et de durabilité.

Un bâtiment tertiaire à basse consommation à Grenoble

En concevant pour les Reflets du Drac, sa plus grande centrale photovoltaïque en milieu urbain (1 000 m²), Gaz Électricité Grenoble rejoint également les partenaires initiaux que sont Urbiparc et la Caisse des Dépôts et Consignations.

Le bâtiment les Reflets du Drac a fait le pari d’une nouvelle source de production décentralisée : le solaire photovoltaïque. « Ce bâtiment nous a offert la possibilité de créer une centrale photovoltaïque innovante avec ses panneaux solaires en façade, qui produit près d’un quart des besoins énergétiques de l’immeuble. » souligne Jérôme Safar, Président de GEG.

Pour atteindre des performances dépassant de 50 % les exigences de la réglementation thermique en vigueur (RT 2005 – 50 %), il a fallu proposer un concentré d’innovation et de créativité.

Grenoble : 1er bâtiment tertiaire à basse consommation

Grâce à l’utilisation des potentiels naturels du site (hydrologie, solaire), combinée à une isolation performante, les consommations en énergie des Reflets du Drac sont maîtrisées. À titre d’exemple, une toiture végétalisée isole le bâtiment, améliore son inertie thermique et participe à la rétention de l’eau de pluie. La centrale photovoltaïque conçue par GEG de 1000 m², en toitures et façades sud, permet de produire également de l’énergie. Enfin, l’éclairage est géré de manière économique et fonctionnelle grâce à des systèmes à détection de présence et gradation automatique).

Ces dispositifs innovants permettent une réduction significative des coûts de fonctionnement : les utilisateurs du bâtiment pourront alors économiser environ 8 € HT / an / m² sur les charges liées au chauffage, rafraîchissement et à la consommation d’électricité.

* un bâtiment à basse consommation nécessite deux fois moins d’énergie pour ses besoins en chauffage, rafraîchissement, ventilation, auxiliaires et éclairage par rapport à un bâtiment RT 2005, dernière réglementation thermique en vigueur.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Grenoble : 1er bâtiment tertiaire à basse consommation"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
lion
Invité

Est-il obligatoire d’avoir cette esthétique pour un bâtiment basse consommation? Il me semble que les horreurs architecturales ne sont pas nécessaires.

Bouygue immo
Invité

L’immeuble Green Office à Meudon (92) est également un autre exemple de parti pris architectural (par Ion Enescu, architecte de l’ATELIER 2M – Architectes). Ce bâtiment tertiaire de grande ampleur à énergie positive de 23 300 m2 développé par Bouygues Immobilier permettra de minimiser la consommation énergétique de l’immeuble et à l’aide de panneaux photovoltaïques notamment, il produira plus d’énergie qu’il n’en consomme pour son fonctionnement. Pour en savoir plus sur les techniques développées pour réduire la consommation d’énergie :

Bouygues immo
Invité

L’immeuble Green Office à Meudon (92) est également un autre exemple de parti pris architectural (par Ion Enescu, architecte de l’ATELIER 2M – Architectes). Ce bâtiment tertiaire de grande ampleur à énergie positive de 23 300 m2 développé par Bouygues Immobilier permettra de minimiser la consommation énergétique de l’immeuble et à l’aide de panneaux photovoltaïques notamment, il produira plus d’énergie qu’il n’en consomme pour son fonctionnement. Pour en savoir plus sur les techniques développées pour réduire la consommation d’énergie :

wpDiscuz