Hausse de 4,6% du prix de l’électricité en Europe

Selon les chiffres publiés vendredi par Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes, le prix de l’électricité (toutes taxes comprises) pour les ménages a augmenté dans l’Union européenne en moyenne de 4,6% entre janvier 2005 et janvier 2006, tandis que le prix (hors TVA) pour les industriels a augmenté de 15,5% au cours de la même période.

Les prix ont évolué de façon très variable selon les États membres entre janvier 2005 et janvier 2006. Pour les ménages, les hausses de prix les plus fortes ont été observées à Chypre (+31,4%), à Malte (+23,3%) et au Royaume-Uni (+14,2%), tandis que les prix sont restés stables en Lettonie et en Lituanie et ont baissé en Belgique (-2,6%) et en Autriche (-5,2%).

Les prix pour l’industrie ont progressé de plus d’un quart entre janvier 2005 et janvier 2006 à Chypre (+38,4%), au Royaume-Uni (+36,2%), en Suède (+30,5%) et en Belgique (+25,0%), tandis qu’ils sont restés stables en France, en Lettonie, en Lituanie et à Malte et ont diminué en Finlande (-1,7%) et en Slovaquie (-18,8%).

Dans l’UE25, les prix de l’électricité en euros varient pour les ménages et l’industrie de un à trois. En valeur absolue, le prix de l’électricité domestique était le plus élevé en janvier 2006 au Danemark (23,62 euros pour 100 kWh), suivi de l’Italie (21,08), des Pays-Bas (20,87) et de l’Allemagne (18,32). Les prix les plus bas étaient observés en Grèce (7,01), en Lituanie (7,18), en Estonie (7,31) et en Lettonie (8,29).

Après ajustement tenant compte du pouvoir d’achat, le prix de l’électricité domestique demeurait le plus faible en Grèce (8,01 SPA3 pour 100 kWh), suivie du Royaume-Uni (9,05), de la Finlande (9,38) et de la France (10,92), tandis que les prix les plus élevés étaient constatés en Slovaquie (24,48), en Italie (20,23), en Pologne (20,05) et
aux Pays-Bas (19,15).

La part des taxes dans le prix de l’électricité pour les ménages variait fortement selon les États membres, allant d’environ 5% à Malte, au Royaume-Uni et au Portugal à plus de 40% au Danemark (58%) et aux Pays-Bas (42%).

Les prix de l’électricité pour les industriels étaient les plus élevés en Italie (12,08 euros pour 100 kW), à Chypre (11,36) et en Irlande (10,11) et les plus bas dans les États membres baltes: la Lettonie (4,09), la Lituanie (4,98) et l’Estonie (5,11).

Toutefois, après ajustement tenant compte du pouvoir d’achat, la Hongrie (12,13 SPA pour 100 kWh) et Chypre (11,92) enregistraient les prix les plus hauts et la Finlande (4,90) et la Suède (4,98), les prix les plus bas.

(src : Eurostat)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz