Enerzine

Israël développe du biocarburants dérivés des algues

Partagez l'article

Les scientifiques israéliens connaissent bien les capacités des algues dans la production d’énergie.

Plus de 150 espèces d’algues sont actuellement utilisées dans les domaines cosmétiques et agro-alimentaires.

Depuis 1999, la société Algatech, située dans le sud du Neguev, développe et commercialise les produits dérivés des micro-algues. Maintenant elle s’intéresse particulièrement aux bio-pétrols dérivés des algues.

C’est pourquoi Algatech va prochainement entamer une collaboration avec la start-up américano-israélienne GreenFuel Technologies Corporation dans le but de développer un carburant efficace, économique à partir d’algues se nourrissant d’émissions de dioxyde de carbone.

Le Dr. Drory de Algatech explique que le concept de biocarburant date des années 60-70 mais que ce n’est pas une priorité dans les activités. M. Yudilvich, directeur de la Bi-National Industrial Research and Developpment Foundation, affirme que d’un point de vue technologique, utiliser une algue pour produire de l’éthanol à partir de CO2 est vraiment innovateur et des investisseurs croient déjà dans le projet. La tâche essentielle est l’optimisation du processus de culture des algues afin que le coût reste faible comparé au pétrole conventionnel ou aux autres biocarburants déjà sur le marché.

Avec les progrès dans ce domaine, les avantages sont spectaculaires : des coûts de production et d’importation bas associés à une diminution du taux de dioxyde de carbone atmosphérique. De plus, comme le souligne Cary Bullock, PDG de GreenFuel, le pétrole à base d’éthanol nécessite peu (voire pas) de modifications des appareils. Israël a été un meneur dans la recherche sur les algues pendant des années mais il reste encore beaucoup de travail. C’est pourquoi les scientifiques israéliens et américains sont impatients de commencer une collaboration active

 
Cette information est un extrait du BE Israël numéro 51 du 4/10/2006 rédigé par l’Ambassade de France en Israël. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "Israël développe du biocarburants dérivés des algues"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Boris
    Invité

    Mr Je suis ce programme depuis quelques temps et je le trouve formidable, et innovant..Je ssuis sur une petite ile où nous avons des hectares de terres bord de mer inexploitable..nous pourrions vous servire d’exemple…dans votre programme

    Michel
    Invité
    Bonjour, Je voudrais avoir votre opinion sur les possibilités de produire de la biomasse (huile, biocarburant, …) dans des eaux où il est possible d’avoir du CO2 à saturation et une importante teneur en nutrients. Je travaille depuis une vingtaine d’années sur les lacs à haute teneur en gaz dissous: Nyos et Monoun au Cameroun: et lac Kivu: Nous avons mis en évidence récemment la présence de CO2 à saturation à 12 m de profondeur dans le golfe de Kabuno qui fait partie du lac Kivu tout en étant pratiquement isolé par un détroit de faible profondeur. A cause du… Lire plus »
    Guydegif(91)
    Invité

    Bon courage à Algatech et Michel dans vos travaux. Tout celà parait très intéressant à explorer et mettre en oeuvre. Pourquoi ne pas aussi encourager un organisme/société française à eouver dans ces domaines. INRA? Ifremer? Autres? Good Luck! A+ Salutations Guydegif(91)

    Dafof
    Invité

    bsr les felle moi jai 24ans je cherche une felle pour marelle de isreil

    wpDiscuz