Enerzine

La centrale électrique de Philippsthal atteint un rendement de 88%

Partagez l'article

E.ON et K+S KALI ont annoncé conjointement mardi la mise en service d’une nouvelle turbine à gaz implantée dans la centrale électrique modernisée, située elle-même sur le site de Hattorf.

Ingo Luge, qui supervise l’activité d’E.ON en Allemagne, et Ralf Diekmann, directeur général de K+S KALI, ont donné le coup d’envoi de la production d’énergie dans le nouveau site aux côtés du maire de la municipalité allemande de Philippsthal. Désormais achevée, la centrale électrique modernisée est entrée dans la phase test à grande échelle, l’opération commerciale ne débutera qu’en septembre.

E.ON a investi près de 50 millions d’euros dans la centrale électrique construite à proximité des installations existantes. Le site de Hattorf nécessite de grandes quantités d’énergie électrique et de vapeur pour ses opérations de surface et souterraines. Ainsi, selon E.ON, le nouveau site répond à l’intégralité des besoins en production de potasse, "dans le respect de l’environnement (…) c’est l’épine dorsale du système moderne de production d’électricité et de chaleur industrielle de Philippsthal."

"La production distribuée d’énergie diminue la charge sur les réseaux de distribution, accroît l’indépendance des sociétés et est moins nocive pour l’environnement, constituant ainsi un élément clé du tournant énergétique en Allemagne. C’est pourquoi nous continuerons notre expansion régulière de ce côté, en intégrant la production combinée de chaleur et d’électricité, technologie qui n’a plus à faire la preuve de son efficience et que nous jugeons essentielle dans ce processus," a déclaré Ingo Luge.

"E.ON et K+S KALI ne sont pas les seules à bénéficier de projet : l’environnement est lui aussi gagnant," a ajouté Ralf Diekmann, directeur général de K+S KALI." Et, poursuit-il, " C’est un pas de plus pour nous vers la conservation des ressources essentielles et leur utilisation aussi efficiente que possible, soulignant la cohérence de notre approche."

Le nouveau site affiche une production électrique de 30 MW et jusqu’à 80 tonnes de vapeur industrielle par heure. Il pourrait en théorie fournir chaque année l’électricité requise pour approximativement 70.000 foyers et la chaleur nécessaire pour 30.000 foyers environ.

Avec une utilisation optimale du gaz naturel comme carburant, la centrale à turbine à gaz obtient un rendement très élevé, de près de 90%. L’exploitation de la nouvelle centrale électrique économise environ 95.000 tonnes annuelles de CO2 par rapport à la génération d’une quantité égale d’électricité et de vapeur dans des sites plus anciens.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    6 Commentaires sur "La centrale électrique de Philippsthal atteint un rendement de 88%"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Mamouth
    Invité

    L’article ne le dit pas assez clairement, mais on peut supposer que c’est le rendement sur PCI en cogénération. J’aimerais connaître la décomposition électricité/chaleur.

    Teredral
    Invité

    Dommage que cette centrale produise de l’électricité, sans quoi elle aurait sans doute affiché un rendment de 100%. Un rendement électrique de 88% supposerait en effet une vapeur à plus de 2000°C !

    Dan1
    Invité

    Pour obtenir 88% avec une source froide à 20°C, c’est 2 170°C pour la vapeur non ? Et encore faut-il que le système soit parfait.

    Momo1
    Invité

    Exact , dommage que cette centrale produise de l’electricite ( en + d’eau chaude ! ) car a ne pas transformer l’energie thermique en energie mecanique on obtient TJRS un excellent rendement ….. Sacres articles qui ne disent pas clairement tout ! Mamouth a raison de poser sa question ( mais il risque d’attendre la reponse un bon moment ! ….La comme sur bien d’autres forums sur ce sujet …Dommage ) Merci de vos diverses interventions depuis des mois et des annees sur ce site ! Quel courage , quelle pugnacite

    thermo
    Invité

    C’est dit dans le texte 30 MW et 80 T/h de vapeur industrielle. A une pression de 80 b pour une températude de surchauffe de 370°C cela donne grosso-modo un débit vapeur de 170 T/h pour la production d’électricité et le double en chaleur.

    Sicetaitsimple
    Invité

    A thermo:Il n’est pas probable, il est certain. A Chelya: 30 à 40% pour des centrales gaz purement electogènes qui sont construites aujourd’hui, je pense qu’il faut que vous fassiez un cours de remise à niveau! c’est plutôt 60%…

    wpDiscuz