La Compagnie du Vent suscite les convoitises

Selon le Figaro , Suez serait le mieux placé pour reprendre la participation de 50% que possède le groupe de BTP espagnol Acciona dans la Compagnie du Vent.

Le quotidien révèle que la proposition de rachat de Suez valoriserait la Compagnie éolienne à 723 millions d’euros, soit  près de 70 fois son chiffre d’affaire actuel.

Ses principaux concurrents au rachat, le portugais EDP et le groupe allemand RWE auraient proposé 650 millions d’euros.

Toujours selon le quotidien, l’offre de Suez comporterait en outre "des garanties pour l’environnement local et le maintien du management" du groupe éolien.

A l’heure actuelle, Jean-Michel Germa, PDG de la Compagnie du Vent, détient 50% du capital de son entreprise, à parts égales avec Acciona. Le successeur de celle-ci devrait néanmoins en devenir majoritaire.

Créée en 1989, la Compagnie du Vent dispose aujourd’hui de 181 éoliennes pour une puissance installée de 150,5 mégawatts.

 
(src : Le Figaro, Cie du Vent)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "La Compagnie du Vent suscite les convoitises"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jerome
Invité

Cela semble une très mauvaise nouvelle non ? La Compagnie du Vent n’aurait plus le caractère civique et dérangeant qui tente de faire progresser nos sociétés ? Un gros groupe qui souhaite prendre la majorité dans une autre structure… cela n’est pas engageant… Mais on a les rêveries du Grenelle alors on est sauvé c’est çà ?

wpDiscuz