La consommation de super à la baisse sur 12 mois

Selon l’Union Française des industries pétrolières, les livraisons de carburants sur le marché français se sont élevées à 4,2 millions de mètres cubes en mars 2010, en hausse de 1,3 % par rapport à mars 2009.

Cette hausse est la résultante d’une baisse de 7,4 % des livraisons de super et d’une hausse de 3,8 % des livraisons de gazole (77 % de la consommation française de carburant).

En année mobile la consommation française de carburant est restée stable (+ 0,9 %) entre mars 2009 et mars 2010 comparativement à la période mars 2008 – mars 2009. Durant cette période, la consommation de super a baissé de 3,3 % tandis que celle de gazole a augmenté de 2,2 %.

Par rapport à la période mars 2007 – mars 2008, la consommation française de carburant enregistrée entre mars 2009 et mars 2010 reste en retrait de 2,9 %.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "La consommation de super à la baisse sur 12 mois"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tibidao
Invité

Je trouve lamentable que la fiscalité française favorise encore le gazole, qui oblige le pays à des exportations/importations à cause du déséquilibre qui s’amplifie d’année en année…

1000 mille
Invité

seront épuisées, que ce soit en Russie ou dans le reste du monde ? Pour Alexeï Kontorovitch, c’est une certitude, la question ne se posera pas avant la fin du XXIe siècle

1000 mille
Invité
et du gaz ne sert qu’à semer un peu la panique”, estime l’académicien. Il souligne également que le pétrole n’est pas le seul hydrocarbure. Le gaz et le pétrole sont appelés aussi à jouer demain un rôle majeur sous des formes inhabituelles. Ainsi, les hydrates de gaz, découverts apparemment par des chercheurs russes, pourraient bien constituer le combustible de l’avenir. Ils se présentent sous la forme de glace friable contenant du méthane. On les trouve sur les pentes océaniques, à des profondeurs variant entre 400 et 500 m et plus. Les réserves de ce “gaz solide” seraient, selon certaines estimations,… Lire plus »
trimtab
Invité
Pour ceux, comme moi, qui cherche, en ‘lisant entre les lignes’ et en reliant des informations entre elles, les grandes ‘tendances’ probables dans le domaine des transports (et surtout l’automobile !)seront sans doute intéressé par ceci: ou on constate qu’aux Etats Unis (pays roi de l’autombile !) pour la première fois depuis le Seconde Guerre mondiale, le nombre de voitures en circulation a diminué ! Et on plus le nombre de jeunes passant leur permi a aussi diminué depuis quelques années. On peut se demander si, comme chanté Dylan il y des lustres, “the times there are a changing” ?… Lire plus »
1000 mille
Invité

“A partir, en gros, du milieu du siècle, le volume de la production pétrolière mondiale va commencer progressivement à baisser”, estime Alexeï Kontorovitch. D’ici la fin du siècle, la production tombera à 2-2,5 milliards de tonnes par an. Il existe cependant dans le monde d’énormes réserves de pétrole “lourd”, constituées par des sables et schistes bitumineux, qui ne sont à l’heure actuelle pratiquement pas exploitées. Mais l’extraction et la transformation de ces matières premières ne peuvent être économiquement rentables que si le pétrole se négocie à un prix élevé.

wpDiscuz