La facture pétrolière augmente de 36% en 2005

François Loos, ministre délégué à l’Industrie, a présenté la situation énergétique de la France au vu des résultats du bilan et de la facture énergétique de 2005. Pour la première fois depuis 1981, la production nationale d’énergie primaire n’augmente pas (-0,2%), et le taux d’indépendance énergétique repasse en dessous de 50%, à 49,8%.

La facture énergétique extérieure bondit, de +35% en 2005, à 38,3 milliards d’euros, après une augmentation déjà significative de 24% en 2004. La facture pétrolière s’accroît de 36% et celle de gaz de 24%. La facture extérieure totale pour 2005 pèse à hauteur de 2,26% du PIB, soit l’équivalent d’une semaine de travail de l’ensemble des Français.

La consommation totale d’énergie de la France est pour sa part restée quasi stable en 2005, augmentant de 0,3% à 276,5 millions de tonnes équivalent pétrole. Son évolution est restée ainsi inférieure à celle du PIB, qui a progressé de 1,4%.

La consommation d’énergie primaire de la France l’an passé incluait 41% d’électricité d’origine nucléaire, un tiers de pétrole, 15% de gaz, 5% de charbon, 4% d’énergies renouvelables et 2% d’hydraulique et d’éolien.

(src : Ministère des finances)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz