Enerzine

La nouvelle centrale électrique de St-Pierre et Miquelon sort de terre

Partagez l'article

Sélectionné par EDF pour la construction d’une centrale de production d’électricité sur l’ile de Saint-Pierre de l’archipel français de Saint-Pierre et Miquelon, le Groupement industriel, dont DCNS est mandataire, a débuté la phase de réalisation sur site.

La nouvelle centrale de production d’électricité remplacera à terme la centrale actuellement en service sur l’ile de Saint-Pierre. Elle aura la même puissance que l’actuelle (21 MW) et présentera des avantages notables des points de vue technique et environnemental. Elle comportera un système de production ‘propre’ et des moteurs plus performants à moindre consommation de fuel, un système de traitement des fumées ainsi qu’un réseau de récupération de chaleur. Celui-ci permettra d’alimenter en chauffage certains bâtiments de l’île, notamment l’hôpital, et divers lieux publics.

La phase concrète du programme de réalisation de la nouvelle centrale de production d’électricité de Saint-Pierre a débuté en avril 2012 par la mise en place des moyens de chantiers : grue, outillages spécifiques, servitudes et locaux-vie des équipes. Aujourd’hui, alors que le terrassement de la plateforme est terminé et suite aux études de génie civil menées par le bureau d’études INGEROP, la société Helene & Fils procède à la réalisation des fondations du bâtiment, destiné à recevoir les groupes électrogènes. La réalisation des massifs sur lesquels ils seront installés en 2013 débutera durant la première semaine du mois de juillet. En parallèle, la construction des ateliers, magasins et locaux techniques, se déroulera conformément au calendrier initial, pour une livraison de la centrale électrique de Saint-Pierre prévue dans le courant de l’année 2014.

Maître d’œuvre ensemblier, DCNS assure le pilotage du chantier et réalise l’ingénierie et l’intégration des équipements nécessaires. Le Groupement industriel garantira la fiabilité de l’ensemble des équipements du process de production d’électricité. Le Groupement industriel déploie un plan HQE (Haute Qualité Environnementale) afin d’inscrire la construction de la centrale dans une démarche environnementale.

Ce nouvel équipement devrait ainsi contribuer à réduire sensiblement les consommations énergétiques à Saint-Pierre, surtout en période hivernale.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "La nouvelle centrale électrique de St-Pierre et Miquelon sort de terre"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    sonolisto
    Invité

    De quel type de centrale électrique s’agit-il?

    Pastilleverte
    Invité

    au fuel, mais « propre »… et surtout récupération de chaleur, ce qui, dans ces contrées n’est sans doute pas un aml ! Tant il est vrai que les « chaudières » au mazout ont un excellent rendement, (qui à dit : et le pétrole alors ?)

    wpDiscuz