La première lampe de bureau à technologie OLED

Le célèbre designer et éclairagiste allemand, Ingo Maurer, est le premier à utiliser les LEDs organiques (OLED) de la société OSRAM dans une fonction de lampe de bureaux.

Sous le nom de “Early Future”, cette lampe sera fabriquée et commercialisée en édition limitée.

Au salon "Light & Building" qui se tient jusqu’au 11 avril à Francfort, la société OSRAM Opto Semiconductors et Ingo Maurer ont dévoilé pour la première fois au monde, un éclairage révolutionnaire basé sur la technologie OLEDs.

La société a réalisé et mis à la disposition de l’artiste des prototypes de diodes émettrices de lumière organiques pour une création exclusive. "Nous sommes fiers que notre technologie OLEDs ait inspiré un tel artiste, comme Ingo Maurer, dans la réalisation d’une oeuvre d’art. Early Future est une vision qui est devenue réalité. Cela nous donne une idée du potentiel des LEDs organiques en termes de conceptions et d’applications " a déclaré Martin Goetzeler, le PDG d’OSRAM.

La première lampe de bureau à technologie OLED Les modules utilisées par Ingo Maurer ont une surface émettrice de lumière de 132 x 33 mm2 pour une luminosité de 1000 cd/m2 (candela par mètre carré). De même, la puissance (en lumens par watt) atteint respectivement 10 lm/W (en polymère de base) et de 20 lm/W (en petites molécules) pour une durée de vie d’environ 2000 heures.

Les LEDs organiques offrent tous les avantages des LEDs classiques (niveau élevé d’efficacité énergétique, fonctionnement à faibles tensions, fabrication sans mercure) ainsi que d’autres propriétés qui leurs sont propres. Par exemple, la source lumineuse diffusée n’est pas composée d’un ensemble de points lumineux, mais bel et bien d’une lumière uniforme, ce qui réduit les ombres et les reflets – comme sur les écrans d’ordinateur.

Grâce à la structure élaborée par le laboratoire OSRAM, il deviendra bientôt possible d’utiliser comme sources de lumière, des OLEDs transparents et souples.

Ainsi, "une OLED transparente sur une fenêtre d’un toit serait en mesure de diffuser à la fois de la lumière naturelle au cours de la journée et de fournir un éclairage artificiel la nuit", a déclaré le Dr. Bernhard Stapp, l’un des responsables technologiques de la société.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "La première lampe de bureau à technologie OLED"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ramdam
Invité

“la puissance (en lumens par watt) atteint respectivement 10 lm/W (en polymère de base) et de 20 lm/W (en petites molécules) pour une durée de vie d’environ 2000 heures” Soit à peu de chose près les mêmes performances qu’une lampe incandescente normale?! Belle lampe d’artiste oui, mais où réside la prouesse technologique? Quelles perspectives d’évolution de la techno OLED dans les 5-10 années à venir?

Dan
Invité

Les OLED pour les écrans, ça me paraît être un progrès qui est déjà présent dans notre quotidien (MP3-4, téléphone portable). Pour l’éclairage, j’ai un gros doute sur la performance écologique.

Tamatoa
Invité

…faiblarde. 10lm/w, c’est presque pire que l’incandescence…

Mariette
Invité

porkoi evite ton de mettre du mercure sur les LEDs

wpDiscuz