La Suisse reste la patrie des abris anti-atomiques

Les Suisses devront soit continuer à aménager un abri anti-atomique ou soit payer une taxe.

En Suisse, la construction des abris anti-atomique est obligatoire dans les zones habitées. Le nombre de bunkers dépend de la densité de la population. Mais des particuliers ont parfois un abri anti-atomique sous leur maison. Les autorités doivent faire en sorte que chaque Suisse dispose d’un lit dans un abri.

Dans un communiqué, une commission suisse du Conseil des Etats (sénat) a décidé vendredi dernier "qu’avant de prendre une décision sur la levée éventuelle de cette obligation datant de la Guerre froide, toute nouvelle maison devra aménager un abri anti-atomique ou payer une taxe de compensation".

La commission de la politique de sécurité du Conseil des Etats attend un rapport du gouvernement sur les conséquences d’une liquidation ou d’une désaffectation des constructions protégées et des abris.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La Suisse reste la patrie des abris anti-atomiques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
pablo
Invité

je voudrais savoir quelles sont les différences entre les effets d’une bombe atomique et une usine tels que “tchernobyl”? voila

Ar13menia
Invité

la difference est simple tchernobyl a cree 100fois plus de radiation qu’hiroshima mais hiroshima a cree une onde de choc.donc chacun a s paticularite

wpDiscuz