La technologie LED d’Aledia à base de micro-fils soutenue par Hiroshi Amano

Le Professeur Hiroshi Amano, membre du comité de conseil scientifique d’Aledia, s’est vu décerner le prix Nobel de physique, conjointement avec Shuji Nakamura et Isamu Akasaki. Cette distinction vient souligner leur implication dans l’invention de la diode électroluminescente (LED) bleue, qui a révolutionné l’univers de l’éclairage et de l’affichage.

L’heureuse nouvelle a été communiquée au Pr. Amano, alors qu’il travaillait aux côtés de l’équipe technique d’Aledia, à Grenoble, où l’entreprise est basée. Après l’annonce des lauréats, dans une allocution face à de nombreux scientifiques, le Pr. Amano a souligné l’impact significatif de ces LEDs en matière d’économies d’énergie, ainsi que l’avenir prometteur de cette technologie.

"Les LEDs à base de micro-fils constituent une avancée majeure : il s’agit de la meilleure des structures pour la prochaine génération de LEDs", a déclaré le Pr. Amano. "Celles d’Aledia, en particulier, bénéficient d’un immense potentiel pour faire radicalement évoluer la technologie LED."

"Nous sommes absolument ravis de cette reconnaissance du comité du prix Nobel à l’égard du Pr. Amano et de ses collègues. Cette récompense salue l’incroyable expertise d’un homme, ainsi qu’une technologie ayant un énorme impact sur la population du monde entier : c’est une révolution qui s’annonce. Au sein d’Aledia, le Pr. Amano nous accompagne dans le développement de LEDs nouvelle génération. Cette technologie 3D novatrice est capable de réduire de manière substantielle le coût global de fabrication des LEDs, afin de les rendre accessibles à tous, et de faciliter leur intégration dans des équipements électroniques pour créer un éclairage intelligent et de nouveaux concepts de micro-affichage" a commenté pour sa part Giorgio Anania, PDG d’Aledia.

Emanation du CEA de Grenoble, Aledia est l’un des laboratoires européens de recherche leaders en matière de microélectronique. Fondée en 2011, l’entreprise a levé des fonds auprès de capitaux-risqueurs majeurs en Europe et aux Etats-Unis.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz