Le Canada a tout d’une future puissance énergétique

Dans une émission radiophonique diffusée sur Radio Canada, l’économiste et essayiste français Jacques Attali soutient que quatre pays domineront la nouvelle carte géopolitique mondiale en matière d’énergie, soit le Venezuela, la Russie, l’Arabie saoudite et l’Iran. Il explique que très peu d’États disposent à la fois de ressources, d’une population et d’une structure étatique leur permettant d’être véritablement une puissance.

Selon lui, grâce à leurs ressources financières issues des hydrocarbures, ces pays pourront développer les moyens nécessaires à leur propre croissance, notamment leurs infrastructures, et utiliser les surplus dégagés pour en aider d’autres. Ils pourraient également les employer à mauvais escient.

M. Attali croit que le Canada, grâce à ses réserves de sable bitumineux, a la capacité de devenir une superpuissance énergétique, surtout avec l’augmentation des prix du pétrole. Il dit espérer que le pays en fera bon usage et qu’il se servira des surplus de manière positive.

(src : Radio Canada)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz