Le français CGG rachète l’américain Veritas DGC

La Compagnie Générale de Géophysique et Veritas DGC annoncent aujourd’hui la conclusion d’un accord définitif de fusion par lequel CGG procédera à l’acquisition de Veritas pour 3,1 milliard de dollars (environ 2,4 milliards d’euros).

Le rapprochement de CGG et Veritas donnera naissance à un groupe sismique renforcé et de dimension mondiale, doté sur l’ensemble des marchés d’une offre élargie de services sismiques, et d’équipements géophysiques au travers de Sercel.

Les activités combinées de services sismiques s’appuieront sur la première flotte sismique mondiale – composée de 20 navires, dont 14 navires 3D de forte capacité – et sur des équipes d’acquisition terrestre réparties de façon équivalente entre l’hémisphère Ouest et l’hémisphère Est. Les études multi-clients bénéficieront de deux bibliothèques de données sismiques complémentaires, récentes et bien positionnées. En matière de traitement de données et d’imagerie, la combinaison des positionnements respectifs de CGG et Veritas permettra de constituer la référence du secteur.

Avec un effectif mondial combiné de l’ordre de 7 000 personnes incluant Sercel, le futur groupe deviendra, par une politique d’innovation continue, la référence de l’industrie sismique dans le domaine des technologies et des services, et ce pour une base élargie de clients, incluant des sociétés pétrolières indépendantes, internationales et nationales.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz