Le Meeddat garantit le tarif de rachat de l’éolien

La secrétaire d’Etat à l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a assuré que le tarif de rachat de l’électricité produite par les éoliennes serait maintenu.

Interrogée jeudi par le Sénat, la secrétaire d’Etat a considéré l’énergie éolienne comme  "l’une des plus compétitives" des énergies renouvelables.

"Nous confirmerons le tarif actuel", a-t-elle affirmé. Début août, le Conseil d’Etat avait annulé l’arrété ministériel fixant le tarif de rachat de l’énergie éolienne, pour vice de forme. Selon la secrétaire d’Etat, le tarif actuel sera donc maintenu. Il représente selon elle "un coût additionnel supporté par le consommateur (…) relativement modeste."

"L’éolien pemret d’économiser du gaz à effet de serre puisque, bien géré, il ne vient pas seulement en substitution des centrales nucléaires mais aussi en substitution des centrales thermiques", rapporte l’AFP.

 

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Le Meeddat garantit le tarif de rachat de l’éolien"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jp du carladez
Invité
Le coût additionnel a été chiffré par l’Institut Montaigne à 2,5 Milliards 100 euros par foyer.L ‘ADEME le situe à 0,60 cents par foyer. Qui a raison ? Le spécialiste reconnu en économie ou celui chargé de promouvoir l’éolien.Mme Kosciusko-Morizet dit vouloir maintenir le tarif de rachat :Pourquoi continuer à enrichir abusivement avec un taux de retour sur investissement allant jusqu’à  40% les opérateurs de se secteur. Cet encouragement, que beaucoup trouvent abusif pour une filière arrivée à maturation, entraîne une course débridée pour couvrir la France de machine étrangères. Le 23% d”énergies renouvelables en 2020 n’est pas atteignable et ruineux.… Lire plus »
Mz
Invité

A la lecture du raport,  L’institut Montaigne n ‘est clairement pas un specialiste du secteur.Il est même limite douteux… qui a financé cette étude (faite par un stagiaire), pour ensuite en faire l’apologie ?Ensuite , l’arrêté ministériel a sauté pour vice de forme, et non pour le fond, donc aucune raison de changer le tarif.Cela dit, vdb a porté un jolie coup au développement des énergies renouvellables.

phigoudi
Invité

Si vous êtes lecteur assidu de ces nouvelles, vous verrez que ce rapport Montaigne est loin de faire l’inanimité…Reste que l’argument de la ministre,dans sa dernière phrase,  même décrié, est indéniable

Jp du carladez
Invité

Si l’éolien remplace le nucléaire et le thermique : je prends tout de suite.Faut pas rêver l’éolien servira à produire un peu plus. Et pour qui ?On installe du thermique en ce moment et pas qu’un peu, bien plus que de l’éolien en capacité.Qui parle de diminuer le parc nucléaire ?L’argent est le centre du problème et c’est pour cela que l’institut Montaigne peu nous renseigner. Car l’économie c’est la spécialité de l’institut Montaigne un taux de retour sur investissement ça se calcule sans connaissance du vent n’en déplaise à MZ.

Jp du carladez
Invité
Si l’éolien remplace le nucléaire et le thermique : je prends tout de suite.Faut pas rêver l’éolien servira juste à produire un peu plus. Et pour qui ?On installe du thermique en ce moment et pas qu’un peu, bien plus que de l’éolien en capacité. Qui parle de diminuer le parc nucléaire ?L’argent est le centre du problème et c’est pour cela que l’institut Montaigne peu nous renseigner. Car l’économie c’est la spécialité de l’institut Montaigne un taux de retour sur investissement ça se calcule sans connaissance du vent n’en déplaise à MZ.L”éolien sert juste de paravent pour nos mauvaises… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
Je rebondis sur la contribution de Jake ci-dessus et j’y souscris car pleine de bon sens. ”Les développements des EnR ….permettront de réduire le nombre de réacteurs à reconstruire (à partir de 2020). Les centrales nucléaires on les a déjà, autant les utiliser au maximum. Réduire leur taux d’utilisation ne change ni les coûts, ni la quantité de déchets, donc aucun intérêt.” Idem pour les positions de MZ et Phigoudi: le doute est permis sur l’objectivité et l’intégrité de l’étude de l’Institut Montaigne…Qd on veut éliminer votre chien on dit qu’il a la rage…. Je pense que la position de N.K-M. est elle… Lire plus »
Pasbon
Invité
Dan1
Invité

S’agissant du TRI fonction de la vitesse, le rapport Montaigne le mentionne clairement dans son tableau page 6. Il est évident qu’une erreur d’appréciation sur le vent moyen de 0,5 m/s (par exemple obtenir 6 m/s là où on attendait 6,5 m/s) peut faire perdre plus de 10 % de TRI (de 22 % à 11%).Le rapport Montaigne mérite d’être lu, même s’il est partisan, il y a beaucoup de choses avérées et pas plus de mensonges que dans d’autres publications… il suffit de faire le tri (et non le TRI!).  

Dan1
Invité

Ce qui est ennuyeux, c’est que l’institut Montaigne n’a rien inventé, il n’a fait que reprendre les arguments de la Commission de Régulation de l’Energie en recopiant le graphique (Voir Avis de la CRE du 27 juillet 2006, page 10 et 11).Que l’institut Montaigne soit partisan et avance des arguments fallacieux, pourquoi pas, mais pour la CRE, c’est inacceptable car elle est le garant de l’impartialité dans le cadre de l’ouverture des marchés. Qu’en pensez vous ?

Jp
Invité

Le TRI est forcément sur fond propre sinon c’est pas le TRI.

Jp
Invité

Vous arrivez donc à la conclusion que si  un projet n’est pas rentable c’est qu’il n’y a pas assez de vent. Pourquoi donc des projets dans les zones peu ventées comme le massif central ? (moins de 23% de taux de charge).

Jp
Invité

Si l’eolien n’était pas rentable pourquoi La compagnie du Vent aurait été valorisée aussi cher: plus de 700 millions (pour 11 de chiffre d’affaire) . Suez serait-il tombé sur la tête ?Ah si,  je comprend, on fait des parcs éoliens n’importe où car on est certain, au bout du compte, de trouver un très gros pigeon pour racheter sa boîte (et au bon moment).

Momo
Invité
C’est ” rigolo ” tout plein l’echange des arguments ci-dessus …. et je serais presque d’avis de les traduire et de les transmettre a Suzlon et Cie , ici en Inde …. je suis sur qu’ils n’y comprendraient rien a ttes. ces chicaneries , et inviteraient les investisseurs Occidentaux ( s’il y en a encore des ” vrais ” en ce moment ….. ) a venir investir ds. des lieux + calmes , ou le TRI est tres correct ds. TOUS les cas , car demande tjrs. superieure a l’offre ( 16 millions de nouvelles bouches a nourrir supplementaires chaque annee… Lire plus »
Jp
Invité

OK Momo, mais c’est un autre débat; Je pense aussi que les promoteurs devraient y aller, mais faute de rentabilité ils se bousculent pas. Suzlon dit ne pas avoir besoin de subventions pour installer ces parcs,  car chez nous l’herbe est déjà grasse, elle ne demande pas d’engrais.

wpDiscuz