Enerzine

Le premier Datacenter européen alimenté au gaz (Aubergenville)

Partagez l'article

Le constructeur et exploitant de datacenters CHOREUS a signé avec Gaz réseau Distribution France (GrDF) un contrat pour développer sur le site d’Aubergenville (78) le premier datacenter en Europe alimenté par une trigénération gaz.

En moyenne, un datacenter de 2.000 m2 a une consommation énergétique équivalente à la consommation d’une ville de 20.000 habitants.

Ces besoins énergétiques très importants, dans un secteur en forte croissance, posent deux questions. L’une : comment limiter l’impact environnemental d’une telle demande en énergie ? et l’autre : comment les territoires vont-ils faire face à cette demande croissante en énergie ?

La technologie trigénération gaz répond à ces deux enjeux et s’inscrit en même temps comme une solution efficace pour la transition énergétique dans un secteur d’activité qui consomme déjà plus de 2% de l’énergie de la planète, et 5% à l’horizon 2020.

Cette technologie permet de produire à la fois de l’électricité, du chaud et du froid à partir d’une seule énergie primaire : le gaz naturel. Elle répond par la même occasion à tous les besoins du datacenter. "La trigénération gaz, en plus d’être l’une des solutions pertinentes pour répondre à la problématique énergétique des datacenters, met en avant la complémentarité des réseaux et leur rôle clé dans la transition énergétique et le monde numérique de demain" a précisé Sandra Lagumina, Directeur Général de GrDF.

"Le recours à cette technologie est une première à l’échelle européenne, alors même que cette solution a déjà été mise en place par de grands comptes ou d’autres acteurs à l’international. Au regard de l’évolution prévisible des prix des diverses énergies, il était grand temps que les avantages de cette technologie soient accessibles en Europe et en France" a déclaré pour sa part Christophe Bouniol, Directeur Général de CHOREUS Datacenter. Et d’ajouter : "ce premier site développé en commun en appelle d’autres et la trigénération gaz est pour nous un choix volontaire bien en phase avec les exigences de la transition énergétique en cours"

La trigénération gaz : une technologie aussi adaptée aux datacenters

Les besoins énergétiques des datacenters sont concentrés autour de deux postes : le besoin en électricité pour faire fonctionner les équipements électroniques et un besoin en rafraichissement pour maintenir les équipements à bonne température. La trigénération gaz pourvoit à ces besoins.

Sur le plan environnemental, un datacenter en trigénération gaz consommera entre 20 et 30% d’énergie primaire en moins qu’un datacenter traditionnel.

Avec l’arrivée du biométhane et la multiplication des unités de méthanisation qui injectent dans le réseau de distribution de gaz, cette technologie deviendra encore plus pertinente.

Compte tenu des garanties de fiabilités exigées, un datacenter monopolise deux fois plus d’énergie qu’il n’en consomme réellement. En effet, en plus de ses besoins en énergie, chaque datacenter « réserve » la même quantité d’énergie sur le réseau électrique afin de faire face à tout problème potentiel d’alimentation électrique. Cette « double réservation » d’énergie peut soulever des contraintes d’accès au réseau électrique sur le territoire hôte pour développer d’autres activités (logistique, centre commercial, logements, etc.).

Le réseau de distribution de gaz naturel permet de répondre à cette problématique de « double réservation » puisqu’une seule arrivée électrique est conservée en secours. La collectivité peut donc prévoir le développement d’un datacenter pour dynamiser l’attractivité de son territoire tout en continuant à développer d’autres projets. Et soulager ainsi les contraintes d’accès à l’énergie électrique. Sur le plan économique, un raccordement au réseau gaz peut être jusqu’à 20 fois moins élevé qu’un raccordement au réseau électrique. Et sur le plan technique, le raccordement du datacenter au réseau de gaz assure une sécurité maximale.

GrDF a d’ailleurs mis en place un raccordement spécialement étudié pour le datacenter afin de garantir une fiabilité maximale et répondre ainsi à ces exigences très élevées.

Le premier Datacenter européen alimenté au gaz (Aubergenville)

 

Focus sur le DataCenter d’Aubergenville

Situé à 20 minutes de Paris La Défense, ce Datacenter de nouvelle génération consommera 35% d’électricité en moins par rapport à un Data Center classique.

Le free-cooling total, qui consiste à refroidir le bâtiment par ventilation en utilisant l’énergie gratuite de l’air extérieur lorsque celui-ci présente une température inférieure à la température intérieure, permettra de réduire la facture énergétique et de réduire son empreinte carbone.

Cette démarche globale et durable dénote son engagement pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. A ce titre le groupe CHOREUS Datacenter a reçu le label ECC (European Code of Conduct) pour l’emploi de technologies novatrices réduisant la consommation d’énergie.

Grace à sa conception exclusive, cette nouvelle infrastructure aura un PUE** de 1,2. Le site d’Aubergenville sera un campus de Data Centers de 8 unités de 500 m2 IT (via 2 salles de 250 m2 dans chaque unité). Lors de la première phase, 2 unités seront construites puis une nouvelle tous les 6 mois.

Le site dispose d’une puissance de 2 à 20 Kw par baie, d’une installation électrique entièrement redondée en 2N, de groupes électrogènes en 2N, d’une installation climatique en 2N. Il bénéficie d’un très haut niveau de disponibilité en France avec 99 ,99% d’engagement de disponibilité.

** Le Power Usage Effectiveness (PUE) est un indicateur permettant de mesurer l’efficience énergétique d’un centre informatique


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz