Le premier parc commercial français autosuffisant en énergie

Frey, la société spécialisée dans l’urbanisme commercial, annonce avoir été retenue par la Ville de Saint-Genis-Pouilly dans l’Ain, à l’issue d’un appel à projet portant sur le développement d’un parc commercial « zéro énergie ».

La qualité architecturale et environnementale de ce programme de 54.500 m² de surface de plancher (SP), ainsi que son intégration dans le tissu urbain semblent avoir particulièrement contribué à ce succès, le Conseil Municipal ayant voté à l’unanimité pour le projet porté par FREY.

"C’est une grande fierté pour notre groupe d’avoir été retenu pour développer le 1er parc commercial français « zéro énergie ». Dans ce bassin en plein essor démographique, ce projet rayonnera bien au-delà des limites du Pays de Gex, tout en s’inscrivant harmonieusement dans les équilibres économiques et sociaux locaux" a indiqué Antoine FREY, Président du Directoire.

Pour ce projet qui représente un investissement d’environ 75 millions d’euros, FREY a développé un parc commercial environnemental "Greencenter" disposant d’un arsenal de solutions "écologiques" renforcé :

Anticipant la réglementation thermique RT 2020 évoquée lors du Grenelle de l’environnement, le parc a été imaginé pour limiter sa consommation énergétique dans des standards proches du label BBC Effinergie, et pour produire sur place l’énergie nécessaire à compenser celle utilisée pour son fonctionnement par recours à des dispositifs durables éoliens et photovoltaïques.

« Les Rives de l’Allondon » sera le premier parc commercial français autosuffisant en énergie.

Comme tous les Greencenter, le site sera également parfaitement autonome en matière de consommation d’eau non potable grâce à des systèmes de récupération et de retraitement des eaux sur site. Conçu par le cabinet d’architecture Chapman Taylor, le projet intègrera aux abords un plan d’eau paysager de 2 hectares propice à la promenade, ainsi qu’un parcours de santé et un parcours ludo-éducatif sur le thème de l’environnement.

Les 2/3 des stationnements intégrés dans un ouvrage jalonné de failles végétales

Un traitement spécifique sera apporté aux parkings : "afin de préserver une plus grande partie du foncier qui sera traité en zone verte, plus de 95% des places de stationnement se trouveront sur deux nappes de parking superposées : sur le total de 2.040 places, 770 seront situées sur la dalle entrecoupée par des trémies largement végétalisées au niveau haut et 870 seront abritées sous la dalle au niveau bas. Le bâtiment abritant bureaux et services sera lui desservi par un parking souterrain de 400 places."

Le premier parc commercial français autosuffisant en énergie

Un projet commercial "raisonné" au rayonnement régional

Bénéficiant d’un emplacement exceptionnel, à quelques kilomètres de la frontière suisse et du centre-ville de Genève, le Greencenter des Rives de l’Allondon cherchera avant tout à s’inscrire le plus harmonieusement possible dans les équilibres économiques et sociaux du Pays de Gex.

Les 54.500 m² de surface de plancher (SP) du projet seront composés de commerces, mais également de loisirs et de services. Il est notamment prévu la construction d’un pôle bureau de 6000 m² qui accueillera entre autre des activités de services. Les équilibres commerciaux locaux seront respectés.

Le premier parc commercial français autosuffisant en énergie

Le document d’urbanisme de la commune permettra la mise en œuvre de l’opération, notamment au regard des caractéristiques architecturales, urbaines et paysagères du projet. Par ailleurs Frey a prévu d’allouer, dans le cadre de la législation sur les participations d’urbanisme, un budget conséquent à la requalification des espaces publics afin d’assurer l’harmonisation des espaces commerciaux existants et de renforcer ainsi leur complémentarité.

La couture urbaine entre le futur parc commercial et la ville sera assurée par une desserte directe des transports en commun et un travail particulier sera mené pour favoriser les circulations douces. Conformément à sa démarche citoyenne, le groupe FREY veillera à favoriser l’emploi local pendant la phase des travaux et tout au long de la vie du parc dont l’ouverture au public est prévue pour 2016. Le projet permettra la création de 500 emplois directs et de 200 emplois indirects.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Le premier parc commercial français autosuffisant en énergie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Le lorrain
Invité

Et la bagnole pour s’y rendre? Et le foncier bouffé pour construire ce centre de plus???? Le pays de Gex à 50 and de retard sur le problème de l’urbanisation et de la destruction du foncier agricole, c’es tun scandal!

De passage
Invité
Une réalisation comme celle-là serait parfaite et servirait d’exemple mais l’article est d’une telle pauvreté technique qu’il sème le doûte complètement. D’où tirent-ils l’énergie nécessaire, même si très économisée par isolation. Du soleil pour chauffage climatisation? Alors où la stockent-ils? L’électricité des éclairages, de l’informatique dans chaque boutique et bureau? Du PV mais alors des tonnes de batteries? Pas un mot. Enerzine ne devrait pas publier un tel article et se devrait de le retourner comme “incomplet” à son auteur. Ce dernier serait obligé d’indiquer à la louche les solutions retenues et là, là seulement, l’impact auprès d’autres décideurs et… Lire plus »
Gessienne
Invité

Encore des terres agricoles supprimées au profit d’un “parc commercial vert”..- Depuis quand consommer c’est être écologique?

wpDiscuz