Enerzine

Le prix du baril de pétrole atteint 129,74 dollars à NY

Partagez l'article

Un nouveau record pour le prix du baril de Brent a été établi aujourd’hui à 128,53 dollars. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de pétrole a dépassé son record de la veille, pour atteindre les 129,74 dollars.

Déjà mardi, le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin avait gagné 2,02 dollars à 129,07 dollars, soit le niveau le plus élevé depuis l’ouverture du marché en 1983.

D’après le ministre vénézuélien de l’Energie et du Pétrole, Rafael Ramirez, la hausse du prix du pétrole est largement spéculative : "les prix ont augmenté de façon substantielle pour des raisons de spéculation, en raison de la dévaluation du dollar et en raison de l’inflation mondiale". Toujours selon le ministre "il existe suffisamment de pétrole sur le marché" et "une quelconque hausse de la production serait immédiatement stockée et cela aurait un impact négatif sur les prix".

En début de semaine, le ministre algérien de l’Economie et président de l’OPEP, Chakik Khelil, avait écarté toute possibilité d’augmenter la production de pétrole, avant la tenue d’une réunion de l’OPEP prévue en septembre à Vienne.

En début de mois, la banque Goldman Sachs avait pronostiqué un baril à 200 dollars d’ici six mois à deux ans.


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Le prix du baril de pétrole atteint 129,74 dollars à NY"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    pasnaif
    Invité

    Quelqu’un peut-il me dire ce que touchent les Etats producteurs par baril en ce moment? Je ne suis pas sûr qu’ils en empochent une grande partie .Question subsidiaire: A part 2-3$/b de coût de transport par bateau, où passe donc la différence ?Merci.

    Francis
    Invité

    Va-t-il falloir vraiment attendre 200 $ le baril pour qu’un investisseur français se rende compte qu’un codéveloppement avec des partenaires africains sur la culture du jatropha est un avenir possible ,rentable et respectueux de l’environnement ? Il est vrai qu’il conseillés par des statisticiens scientistes sans imagination …la prise de risque ce n’est pas leur truc ,on a envie de leur offrir une paire de charentaises ! Bon ,je me calme . Salut à tous ,Francis .

    wpDiscuz