Le Thorium fait débat en Norvège

La Norvège possèderait 15 à 25% des ressources planétaires en thorium, un combustible susceptible de remplacer, à terme, l’uranium dans les centrales nucléaires.

Du fait du déficit énergétique que connaissent certaines régions norvégiennes, et malgré une opinion publique anti-nucléaire, un certain nombre de scientifiques et d’industriels se sont récemment prononcés en faveur de la construction de centrales nucléaires au thorium en Norvège.

Le thorium présente l’avantage d’être présent en plus grande quantité et de produire moins de déchets que l’uranium. Mais son utilisation nécessite la mise au point d’un nouveau type de réacteurs.

Selon les défenseurs des centrales au thorium, la Norvège est le pays idéal pour développer ce nouveau type d’énergie car elle possède les moyens financiers nécessaires et doit aussi se préoccuper de trouver une nouvelle source d’énergie sûre et non polluante.

Le ministre norvégien de l’énergie et du pétrole. M. Odd Roger Enoksen, s’est prononcé contre la construction de centrales au thorium et a rappelé que le projet avait été refusé par le Parlement et que le nucléaire n’avait jamais été envisagé comme une alternative sérieuse dans le paysage énergétique norvégien.

 
BE Norvège numéro 71 (8/02/2007) – Ambassade de France en Norvège / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41156.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz