Leipzig a dit NON à la privatisation de son électricité

Les habitants de la ville est-allemande de Leipzig se sont prononcés par référendum contre la vente de leur fournisseur d’électricité local à Gaz De France.

Contre l’avis de leurs élus, ils ont finalement dit NON à 87,4%. Les premiers souhaitaient avant tout profiter de la manne rapportée par la cession (environ 520 millions d’euros) afin de réduire drastiquement l’endettement de la ville.

Gaz de France avait indiqué être le candidat le mieux placé pour reprendre à Leipzig, 49,9% de la société Stadtwerke Leipzig (SWL), qui assure l’approvisionnement de l’agglomération saxonne en électricité et en gaz de ses quelques 300 000 usagers.

L’échec de cette opération est surtout dû aux craintes des habitants de ne plus voir le réseau de transport public (les bus et les tramways) être subventionné par les activités énergétiques.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz