L’énergéticien suisse, BKW, ouvre une filiale en France

Le 1er février dernier, BKW FMB Energie a mis un pied sur le marché français des producteurs d’énergie en s’engageant à acquérir le groupe de centrales hydroélectriques d’Allevard, situé dans les Alpes françaises près de Chambéry et détenu par Ascomtal.

BKW a ainsi annoncé le 15 juin dernier, la création de sa filiale française (BKW France SAS). Cette dernière a fixé ses objectifs stratégiques dans l’hexagone à +300 MW de capacité hydroélectrique et +200 MW en capacité éolienne d’ici 2015.

L’ouverture à la concurrence du marché des concessions hydroélectriques a constitué pour BKW une opportunité, dont une part importante du développement européen est basée sur le marché des énergies renouvelables.

Proche géographiquement et culturellement de son propre territoire, la France représente pour BKW un marché sur lequel "elle peut apporter son expertise** dans le domaine de la production hydroélectrique et une contribution la production de capacité de pointe."

Sa capacité hydroélectrique actuelle est de 1 434 MW incluant des centrales au fil de l’eau, des lacs de barrage et STEP (Stations de Transfert d’Energie par Pompage). BKW gère également l’une des plus grandes et plus complexes STEP de Suisse, dans la vallée de l’Obershali, dans le canton de l’Oberland bernois. L’ouvrage d’une puissance installée de 1 102 MW comprend 9 centrales et 8 barrages et s’étend sur un domaine de 350 km2. L’énergéticien suisse a en cours de réalisation 670 MW dans le secteur de production d’hydroélectricité.

** Son expertise couvre toutes les technologies : nucléaire, thermique, éolienne mais surtout BKW se caractérise par une forte prédominance dans l’hydraulique avec un portefeuille de 30 centrales.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "L’énergéticien suisse, BKW, ouvre une filiale en France"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Dgerome
Invité

Merci de choisir une seule facon d’ecrire les nombres au dessus de 1000 ou 1.000. Ca devient peu lisible.

wpDiscuz