Les constructeurs de navires se lancent dans l’éolien

Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering (DSME), premier constructeur de chantier naval au monde a déclaré mardi que sa filiale américaine DeWind avait remporté un contrat pour la fourniture de turbines éoliennes d’une valeur de 30 millions de dollars.

L’accord conclu avec DeWind porte sur la livraison de 10 éoliennes d’une capacité unitaire de 2 mégawatts qui seront installées dans l’ouest du Texas (420 MW).

En août dernier, Daewoo Shipbuilding a repris la compagnie danoise "DeWind" pour environ 50 millions de dollars afin de diversifier ses sources de revenus dans un contexte de fort repli des commandes. Cette dernière a développé et commercialisé avec succès plus de 700 éoliennes (760 MW) de puissances différentes allant de 750 kilowatts, en passant par 1,5 mégawatts et 2 mégawatts.

"En débutant par l’Amérique du Nord, DSME a pour ambition de devenir la dixième plus grande compagnie éolienne au monde d’ici 2015 et la 3ème en 2020 par l’acquisition de 15% de parts de marché" a indiqué clairement son président.

Les constructeurs de chantier naval comme Hyundai Heavy Industries, Samsung Heavy Industries et d’autres encore cherchent à diversifier leurs activités et sont de plus en plus tentés par l’aventure qu’offre le secteur de l’énergie éolienne.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Les constructeurs de navires se lancent dans l’éolien"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Se diversifier quand les commandes baissent! En voilà une idée saugrenue pour un chantier naval! Il est tellement plus logique d’attendre que l’Etat vous trouve des nouvelles commandes, comme le font les chantiers de Saint-Nazaire…. Tout le mal francais résumé dans ce contratse.

wpDiscuz