Les maisons passives à l’honneur en Picardie

Les maisons passives bénéficient d’une basse consommation énergétique. Matériaux de construction écologiques, très bonne isolation, récupération de l’énergie naturelle : des atouts qui commencent à séduire les Français, après les Allemands et les Suisses.

La maison passive, vous connaissez ? Cette habitation parfaitement isolée, à faible consommation énergétique, fait le bonheur des Allemands et des Suisses. En France, pourtant, elle est encore méconnue. Pourquoi ? «Le coût de la construction en France est plus bas qu’ailleurs, ce qui n’incite pas les entrepreneurs à la performance, explique Ackli Assal, responsable du secteur des collectivités et de l’aménagement à la délégation régionale Picardie de l’Ademe. Et les architectes, davantage formés à la conception qu’à la technique, ne s’impliquent pas suffisamment dans de tels projets.»

Dépenses réduites

Pour inverser cette tendance, un entrepreneur, Richard Lefebvre, s’est lancé dans la construction des deux premières maisons passives de France à Formerie (Oise), avec le soutien de l’Ademe et de la région Picardie. Il se dit convaincu qu’en France aussi, la «basse consommation» a de l’avenir : «Ces habitations utilisent les apports solaires et consomment moins de 15 kWh par m2 et par an, soit 10 fois moins que l’habitat des années 90. Leur prix est plus élevé, mais les dépenses annuelles de chauffage sont inférieures à 200 euros pour une surface habitable de 132 m2.»

Les matériaux utilisés sont écologiques : ossature bois, ouate de cellulose pour l’isolation. Les fenêtres sont équipées de triples vitrages, et, pour garantir une bonne étanchéité à l’air, l’ensemble de la maison est enveloppé d’un frein vapeur, un film protecteur qui stoppe l’eau et l’air mais laisse la vapeur d’eau intérieure s’échapper pour assurer une hygrométrie stable. Les murs extérieurs sont revêtus de Fermacell, des plaques de gypse et cellulose, très rigides, résistantes aux lourdes charges et à l’humidité. Elles apportent une isolation phonique supplémentaire, une excellente protection au feu et une bonne inertie: la chaleur est emmagasinée le jour et restituée la nuit.

Des panneaux solaires, combinés à une pompe à chaleur, fournissent l’eau chaude sanitaire. Un puits canadien, un tuyau d’environ 50 m enterré à 1,50 m, apporte dans la maison un air réchauffé l’hiver et rafraîchi l’été, grâce à l’inertie du sol. Une VMC (ventilation mécanique contrôlée) double-flux en assure la distribution dans les pièces.

[DEVIS|13]

Label Passivhaus

«Pour vérifier les résultats attendus en termes de consommation énergétique, des mesures de calcul et de simulation des dépenses énergétiques sont réalisées par un laboratoire de l’École des mines de Paris, grâce à un financement à 50 % de l’Ademe et du conseil régional de Picardie», souligne Ackli Assal. Le label allemand Passivhaus n’a été délivré aux deux maisons qu’après leur avoir fait subir un test d’infiltrométrie, appelé «Blower Door Test», consistant à mettre sous pression l’édifice et à mesurer l’air qui s’en échappe. Résultat : 0,58 litre d’air par heure, pour une norme à 0,6 l/h.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Les maisons passives à l’honneur en Picardie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bf
Invité

Bonjour Je suis tres interresse par ces maisons passives Aujourd’hui , peu d’entrepreneurs proposent ces maisons au catalogue Dans l”exemple de Richard Lefebvre à Formerie , quelle est l’ordre de prix de ces maisons ( pour quelle surface) Quelle aides l’ademe peut nous accorder pour une pompe à chaleur , panneaux electrique et recuperation d’eau quel est l’ordre de prix de ces modes de chauffage en bref , pour un projet complet clef en main , quel est le montant d’une maison passive de 100 à 120M2 Merci de vos reponses Cordialement B.FROMENT

Guydegif(91)
Invité
”moins de 15 kWh par m2 et par an” ”2 premières maisons en 2007 !” Très Bien ! ….et depuis? Il serait intéssant et UTILE que Enerzine fasse un Etat des lieux sur le Retour d’Expérience (REX) de ces 2 premières maisons de R.Lefebvre: 1) ont-elles tenu leurs promesses ? Avis des propriétaires / locataires? Avis de l’ADEME? 2) prix global à l’acquisition? prix de possession au bout de 2 ans? 3) y en a-t-il eu d’autres ? si oui, combien? où? si NON, pourquoi pas? Faut pas qu’il n’y ait qu’1 coup ponctuel fétu de paille, sinon le DD… Lire plus »
wpDiscuz