L’Europe approuve l’acquisition de Dresser par GE

Le projet d’acquisition de l’entreprise américaine Dresser Holdings par General Electric Company (GE), autre entreprise américaine, a été validé par la Commission européenne.

Après examen, la Commission est parvenue à la conclusion que l’opération n’entraverait pas de manière significative le jeu d’une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.

GE est une entreprise mondiale spécialisée dans les secteurs de la production, des technologies et des services. Elle comprend cinq grandes entités : GE Energy, GE Technology Infrastructure, GE Capital, GE Home & Business Solutions et NBC Universal. Quant à Dresser, elle fournit, à l’échelle mondiale, des infrastructures énergétiques et des produits et services pétroliers et gaziers. Ses six lignes de produits principales sont les vannes de régulation, les installations au gaz naturel, les limiteurs de pression et soupapes de sécurité, les systèmes de mesure, les systèmes de compression et d’alimentation et les dispositifs de traitement de l’air et des gaz.

L’enquête réalisée par la Commission a montré que les chevauchements horizontaux entre les activités de GE et celles de Dresser seraient limités et que, pour les produits concernés, notamment les groupes électrogènes à gaz, l’entreprise issue de l’opération de concentration continuerait à être confrontée à des concurrents puissants et efficaces possédant d’importantes parts de marché. La Commission a également étudié la gamme élargie de produits de la nouvelle entité dans le secteur pétrolier et gazier ; elle a conclu que les marchés en cause ne risquaient pas d’être verrouillés étant donné qu’il existe d’autres sources d’approvisionnement concurrentielles.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz