L’Islande veut exporter de l’électricité vers l’Europe

L’Islande aurait l’intention de profiter de son trésor souterrain, à savoir l’activité volcanique, afin de produire de l’énergie dans l’objectif de la vendre à ses voisins européens, moyennant la construction du plus long câble électrique sous-marin au monde.

Enerzine a déjà évoqué très récemment dans un article le formidable potentiel en ressources géothermiques qu’offrait ce pays (voir ici).

Selon agna Sara Jonsdottir, porte-parole de la compagnie nationale d’électricité islandaise, Landsvirkjun, ce projet qui a débuté en 2010 devrait voir la partie recherche se terminer d’ici la fin de cette année. "Nous en saurons alors plus sur sa faisabilité", a t’il déclaré à l’AFP.

Cependant, la décision finale n’interviendrait pas avant 4 ou 5 ans. Il reste encore à étudier les pays de destination que seraient toujours selon le porte parole : "le Royaume-Uni, la Norvège, les Pays-Bas ou l’Allemagne". Ainsi, en fonction de la sélection finale du pays, le câble sous-marin pourrait mesurer entre 1.200 et 1.900 kilomètres, soit le plus long câble de ce type au monde.

"L’idée est de répondre à la demande en Europe aux heures de pointe, ainsi qu’en partie en demande de base" a expliqué Mme Jonsdottir à l’AFP.

L’objectif d’exportation est évalué à 5 térawatts-heure (5 milliards de kilowatts-heure) par an. Cette production représente les besoins annuels en électricité d’environ 1,25 million de foyers européens, pour une valorisation estimée entre 250 à 320 millions d’euros.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "L’Islande veut exporter de l’électricité vers l’Europe"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trimtab
Invité

Are we getting there ? : http://www.geni.org Un autre maillon de la chaine ? trimtab

trimtab
Invité

Are we getting there ? : http://www.geni.org Un autre maillon de la chaine ? trimtab

trimtab
Invité

Et pour ceux qui sont encore dans un raisonnement Franco-Français sur le ‘debat’ electicité, Le ‘réseau interconnecté’ (la cagnotte mutuelle du jus) va déjà de la Norvège à la Turquie. Et bienttot de l’Islande à Tunis avec DESERTEC, TRANSGREEN et d’autres projets du même genre ? Faut penser bien ‘plus grand’ pour résoudre l’equation production/distribution/demande/gestion deS pointeS du fée éléctrité. trimtab

Pastilleverte
Invité

et le “champion” français Nexans, vous dit: merci .

Dan1
Invité
le formidable potentiel islandais permettrait d’exporter 5 TWh/an. Evidemment c’est formidable pour les 300 000 islandais dont l’électricité est à majorité hydraulique : L’Islande produit 16,5 TWh en 2008 dont 75% (12,4 TWh hydrauliques et 4 TWh de géothermie). Que comptent-ils exporter ? C’est un peu moins formidable pour les 500 millions d’européens qui produisent 3 374 TWh en 2008 : Donc l’Islande pourrait contribuer pour 0,15 % à l’électricité de l’UE 27 avec plus de mille kilomètres de câbles. C’est assurément formidable pour NEXANS ex câbles de Lyon qui est un leader mondial très bien positionné vis à vis… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Il y a 2 mois, vous nous expliquiez ( ce que j’ignorais) que la consommation electrique de l’Islande était majoritairement le fait de la production d’aluminium.. Se sont-ils simplement aperçus qu’en virant les aluminiers qui doivent acheter cette electricité quasiment fatale à vil prix, ils pourraient valoriser bien mieux leur electricité sur le marché européen? C’est possible. Ceci dit, 1200 à 1900km, pas simple et un peu cher… Mais après la Norvège et la Suisse, ce serait une nouvelle “pile” du système européen.Pas énorme, mais significative.A suivre.

Sicetaitsimple
Invité

Pourquoi pas.. Vous aves des chiffres sur le potentiel hydro et aussi géothermique (au delà du 1/6eme que vous citez) non exploité en Islande? C’est interessant.

Dan1
Invité
J’avais effectivement oublié de rappeler que l’électricité islandaise sert essentiellement à l’industrie de l’aluminium. Ceci dit, la priorité de l’Islande n’est pas virer les industriels (en l’occurence les aluminiers), mais bien de se remettre des formidables dérives des banquiers dont certains ont déjà été virés : Et ça continue : Le salut viendra-t-il des femmes : Là on voit qu’un pays très riche peut redevenir pauvre sous tutelle du FMI après avoir laisser faire n’importe quoi. Le progrès négatif ou la décroissance non pilotée.  Je ne sais pas si cela va rassurer les pays en voie de développement (dont certains ont d’ailleurs déjà expérimenté… Lire plus »
Dan1
Invité

  Pour une fois, je suis complètement d’accord avec Chelya, en Islande il y a un vent de folie… notamment depuis 2008 ! Le challenge consiste à capter cette formidable énergie… du désespoir.

wpDiscuz