Marne-la-Vallée : le réseau géothermique de Villages Nature prévu pour 2016

Le méga projet touristique, Villages Nature, bénéficie d’une énergie renouvelable présente localement dans le sous-sol de Marne-la-Vallée ; une solution énergétique à la fois écologique, innovante et cohérente avec les enjeux d’aménagement durable de son projet.

Une société dédiée, la Société Géothermale de Val d’Europe (SGVE), a été créée pour mener à bien la réalisation du réseau géothermique et assurer sa gestion dans le cadre d’une concession d’une durée de 25 ans.

L’investissement est principalement porté par Omnes Capital, actionnaire majoritaire – via son fonds Capenergie 2, et Kyotherm. Apporteurs de fonds propres, ils sont soutenus par des investisseurs de long terme sensibles aux enjeux du développement durable et de la transition énergétique. Le montant global de l’investissement porté par Omnes Capital et Kyotherm représente 41,3 millions d’euros dans le cadre de la construction du réseau de chaleur de Villages Nature.

Pour leur part, Cofely Réseaux et Storengy, actionnaires minoritaires, portent la participation du Groupe GDF SUEZ. Cofely Réseaux, au sein de ce groupement, est en charge de la conception, de la construction et de l’exploitation du doublet géothermique et du réseau de distribution de Villages Nature. Cofely Réseaux s’appuie sur les compétences de Storengy pour la partie sous-sol.

Une solution 100% énergie renouvelable

Le groupement propose une offre énergétique 100 % d’origine locale et renouvelable qui répond aux ambitions de cette destination éco-touristique inédite.

La fourniture de chaleur géothermique à Villages Nature consiste à valoriser une eau à 76° C se trouvant dans une nappe souterraine à près de 2 km de profondeur. Remontée en surface par le puits de production, la chaleur géothermale sera diffusée suivant un circuit très précis de distribution pour une utilisation durable et économe de sa puissance calorifique.

Après avoir couvert les besoins de l’ensemble des appartements et cottages ainsi que des équipements récréatifs en chauffage et eau chaude sanitaire, la chaleur géothermale résiduelle, une fois redescendue en température autour de 30° C, chauffera l’Aqualagon, parc aquatique couvert de 9 000 m2 et ses lagons extérieurs de 2 500 m2. Elle sera ensuite restituée à son milieu naturel via le puits d’injection.

Une mise en service du réseau en été 2016

Juillet 2014 – Eté 2016 : phase de construction du réseau

– préparation du site de forage ;
– forage au dogger à 1800 mètres de profondeur,
– construction du réseau de 18 km ;
– construction du bâtiment de la centrale géothermique.

Eté 2016 : mise en service du réseau, d’une longueur totale de 18 km et d’une puissance de 13,5 MW.

"Le projet de réseau géothermique à Marne la Vallée est la preuve qu’une production énergétique renouvelable et économiquement compétitive est possible. Le coût du capital mobilisé représente habituellement plus de 50 % du coût global du MWh renouvelable et le recours à un financement structuré pour ces infrastructures énergétiques a permis d’obtenir un coût du capital très attractif. Au final le prix du MWh renouvelable pour ce projet est compétitif par rapport aux énergies fossiles, ce qui correspond à l’ambition et à la vocation de Kyotherm" a déclaré Arnaud Susplugas, Président de Kyotherm et de la Société Géothermale de Val d’Europe.

"Cet investissement s’inscrit parfaitement dans la stratégie des fonds Capenergie qui consiste à prendre des participations majoritaires, ici 51%, dans des projets de production d’énergie verte enracinés dans les territoires. Nous sommes heureux d’accompagner ce projet de réseau de chaleur qui permet la mutualisation des besoins de plusieurs clients, devenant ainsi un projet d’efficacité énergétique tout autant que d’énergie renouvelable. Le développement des réseaux de chaleur à partir de sources renouvelables est un enjeu important pour les pays d’Europe et nous allons, avec nos véhicules d’investissement, poursuivre nos investissements dans ce secteur" a ajouté Serge Savasta, Responsable de l’activité Energies Renouvelables d’Omnes Capital.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Marne-la-Vallée : le réseau géothermique de Villages Nature prévu pour 2016"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Papijo
Invité

Un forage à 1800 m … il parait qu’il y a des risques: – Risques de microséismes – Risques de pollution des nappes phréatiques – Risques de remonter des eaux polluées des nappes profondes (eaux radioactives et pleines de composés chimiques polluants) Mais non, je plaisante. Vous savez bien que seuls les forages pour l’exploitation des gaz de schistes polluent. Tous les vrais écolos vous confirmeront que les forages pour la géothermie ne font que du bien à l’environnement (mais pas forcément à votre porte-monnaie … il faut bien que les copains se goinfrent !)

Nature
Invité

Ce “village ” n’a de naturel que le nom ,tout y est artificiel, Enerzine a déjà explicité le dispositif qui additionne commerces et installations ludiques ,bien éloigné de la nature et de son désordre ordinaire et vivant .

Tech
Invité

à Papy Papijo et Papy Nature, plus de 40 ans d’expérience en géothermie et par chance le bassin parisien en densité d’habitation dense peut en profiter sans risque. et je préfère que des gamins citadins entrevoient une part de nature que d’être confinés dans des cités! messieurs les raleurs bonsoir

etehiver
Invité
Cette géothermie de la terre profonde est très peu renouvelable en réalité. Elle se multiplie en région parisienne faussement appelée renouvelable , capable de remplacer des centrales nucléaires pour se chauffer, alors que la puissance max par habitant en région parisienne 0,1W/m2 soit (100kW/km2)x(Surface 12000km2) divisé par le nombre d’habitants 12millions est de 100W par habitant réellement renouvelable , tout juste de quoi allumer une lampe en permanence et ne pas se chauffer avec plus qu’une lampe !! Voir : ht tp :/ /fr.wikipedia.org/wiki/Gothermie “Elle est en général diffuse et rarement concentrée, avec un flux moyen de 0,1 MW/km2 (0,1… Lire plus »
etehiver
Invité

Responsables prenez conscience de cette réalité, car ce faux renouvelable sera épuisé, en refroidissant tout le sous sol parisien, le croyant inépuisable !! !! Une énorme erreur si généralisé à toute la région, dont vous serez responsables pour nos enfants !! Il sera trop tard, une énergie épuisée de plus. Il faut recharger les puits avec de la chaleur solaire venant de capteurs solaires en surface, 3400 fois plus puissants. Alors géothermie solaire inépuisable, perpétuel, sans pollution, sans nucléaire !! 100W par habitant réellement renouvelable sinon !

Dan1
Invité

A etehiver. Pris au pied de la lettre (en faisant fi de la constante de temps) vous avez raison, la géothermie n’est pas une énergie immense si on ne prend que la fraction réellement renouvelable : Les philippins ont déjà refroidis des réservoirs. De plus, comme l’éolien et le photovoltaïque c’est une énergie d’origine nucléaire ! Bon, mais si on est pas dogmatique, on peut quand même l’utiliser… mais sûrement pas pour produire de l’électricité.

wpDiscuz