Marsh exhorte les sociétés pétrolières à réagir

À l’heure où l’importance des sociétés pétrolières nationales et leur contrôle d’au moins 80 % des réserves de pétrole connues continuent de croître, elles font face à un certain nombre de risques nécessitant une résolution stratégique, a déclaré Marsh, la plus grande firme mondiale de services de gestion de risque et d’assurance.

Prenant la parole aujourd’hui à l’ouverture de la conférence organisée par Marsh * pour les compagnies pétrolières nationales à Dubaï, Brian Storms, président-directeur général de Marsh Inc, s’est exprimé en ces termes : « La demande mondiale de sources d’énergie sans danger pour l’environnement semble augmenter plus vite que les températures mondiales. Ce risque est de plus en plus urgent pour tous les producteurs d’énergie – et bien plus grave qu’un incendie d’usine ou le naufrage d’un pétrolier. Il est important pour les grands producteurs d’hydrocarbures est de tenir compte de ce risque honnêtement et d’y pallier de manière stratégique. »

« La tendance normale serait d’opter pour l’action et d’adopter une position tactique défensive. Mais il existe une vision ‘nouveau monde’ du risque – plus spécifiquement, comment identifier les opportunités dans le type de changements que l’on observe dans le monde… où les risques et les responsabilités éventuels peuvent être transformés en avantage concurrentiel sur les entreprises qui n’en tiennent pas compte. »

Dans son discours, M. Storms a cité l’exemple d’un grand client de l’énergie, avec des actifs importants dans l’hémisphère nord, qui a entrepris une étude complète d’évaluation et de hiérarchisation du risque. Alors que jadis le thème du risque climatique n’était qu’une idée abstraite, l’étude a révélé que l’impact potentiel du changement climatique représentait des risques considérables. Avec de nombreuses installations situées sur des zones de permagel ou à proximité de la plate-forme glaciaire arctique, une fonte potentielle induite par le changement climatique présenterait un risque significatif. Le fait de comprendre ce risque et de hiérarchiser son impact potentiel a permis à ce client d’adopter des mesures pour y pallier.

M. Storms a également cité les autres risques potentiels auxquels font face les sociétés pétrolières nationales, notamment la possibilité qu’un acte terroriste n’interrompe la distribution, les impacts d’un désastre naturel majeur sur la production, la concentration des chaînes d’approvisionnement, notamment en raison de la menace de la grippe aviaire, ainsi que divers risques opérationnels, les risques pour la réputation, les risques stratégiques et les risques financiers.

M. Storms a ajouté : « Franchement, les risques assurables, bien que souvent complexes, sont les plus faciles à prévoir. Les risques non assurables – le changement climatique, par exemple – nécessitent bien plus de prévoyance et de solutions créatives. Parmi les éléments les plus cruciaux de ce processus d’identification du risque se trouve l’analyse de la chaîne de valeur. Elle requiert la cartographie et la dissection des réseaux d’approvisionnement et de distribution et d’identifier chaque point de défaillance potentiel. Nous avons la capacité de fournir aux sociétés une valeur qui va bien au-delà du simple placement d’assurance. »

* Marsh est une société de conseil, de  prévision et de gestion des risques. Elle emploie 26000 personnes dans le monde et réalise un chiffre d’affaires de 5 milliards de dollars.

(src : Business Wire)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Marsh exhorte les sociétés pétrolières à réagir"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
aissam
Invité

salut moi aissam j’ai 23 ans je veux un poste de travail dans la société.mon déplome chimih industriélle.mon tél;0021363270347