Maurel & Prom cède sa filiale colombienne

La compagnie pétrolière Maurel & Prom a procédé à la cession de sa filiale colombienne Hocol, pour 748 millions de dollars.
Maurel & Prom avait acquis Hocol mi-2005, pour une valeur globale de 470 M$, dont 48 M$ pour le Venezuela.

Précédemment à l’opération de cession, Hocol a transféré à Maurel & Prom la participation détenue dans Lagopetrol (Venezuela) sous forme de dividende pour un montant de 35 M$. En complément, plusieurs versements de dividendes d’un montant total de 140 M$ auront été versés par Hocol avant le transfert des titres, précise la compagnie.

L’opération de cession d’un montant de 748 M$ se traduit donc par une plus value monétaire de l’ordre de 450 M$, tout en conservant le Venezuela. Il est précisé que le montant final du prix de cession sera connu après un audit d’acquisition.

Par ailleurs, Maurel & Prom se propose de conserver le domaine d’exploration présentant les perspectives de découvertes « mutantes » (celles qui en cas de découverte peuvent changer à elles seules la taille de Maurel & Prom), deux blocs au potentiel non encore déterminé par manque actuel de données (SN9 et Sabanero) et les blocs du Brésil en cours d’attribution et demeurant incertains.

Maurel & Prom indique que cette opération de cession, qui s’inscrit parmi ses objectifs majeurs, vise à lui donner les moyens de jouer un rôle moteur dans la restructuration du secteur des Small et Mid Caps pétrolières et ceci après remboursement des Océanes.

Les ressources résultant de cette cession seront complétées par un financement bancaire de type RBL (Reserve Based Loan) d’ores et déjà signé mais dont le montant sera ajusté suite à cette cession et à la mise en production d’ONAL, expose également la compagnie pétrolière.

L’éventualité de la mise en place d’opérations financières complémentaires faisant appel au marché, a priori de type obligations convertibles, devra pouvoir s’ajuster aux contraintes de calendrier liées à la clôture des comptes et ne pourra intervenir avant au moins plusieurs semaines. La décision de mise en oeuvre et la taille d’une telle opération seront prises en fonction de l’état du marché ou des besoins créés par une opportunité d’investissement particulière.

A ce jour aucun projet stratégique du type acquisition d’actifs, de sociétés ou de nouvelle association n’a franchi le stade des études préliminaires. Toutefois, Maurel & Prom annonce mener une réflexion approfondie sur la place de Caroil au sein du Groupe dans la conjoncture
actuelle. Des discussions sont en cours avec des partenaires potentiels.

A ce jour, avec le démarrage de la production d’ONAL et les perspectives de mise en valeur des champs satellites, la production de Maurel & Prom devrait rapidement pouvoir atteindre un niveau de 20 000 b/j, soit un niveau 30% supérieur à la moyenne de production journalière réalisée en 2008.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Maurel & Prom cède sa filiale colombienne"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Kaniki
Invité

je suis etudiant on algerie 4ieme ane ing dommaine automatisation (controle et commande processing) j’ai veut l’aide pour stagie documantantion e travaille . je suis angolais si vous pouvez m’aide merçi. vuamina bernardo 

wpDiscuz