Maurel & Prom : point sur son exploration pétrolière



Maurel & Prom présente dans un communiqué de presse ses différentes avancées au sujet de ses projets d’exploration dans le monde.

  • En Colombie (Amérique du sud) : Permis de Niscota

Maurel & Prom annonce qu’un consortium comprenant Total (50%), Talisman (30%) et Maurel & Prom, via sa filiale Hocol (opérateur, 20%), a remporté un appel d’offres pour explorer le bloc de Niscota, en Colombie. Ce bloc se situe à environ 180 km au Nord-Est de Bogota, dans la zone prolifique des Llanos où d’importantes découvertes d’hydrocarbures ont déjà été réalisées. Il s’étend sur une superfic ie de 623 km2. Des travaux d’exploration sont prévus dès 2007.

  • Au Congo (Afrique) :

– Loufika 1D ST
Le puits d’exploration Loufika 1D ST, situé sur le permis d’exploration de Kouilou (M&P 65%, opérateur) à 35 km au Sud-Est du champ de M’Boundi a rencontré, à 551 m de profondeur, des réservoirs gréseux de 100 m d’épaisseur dont les 50 m supérieurs sont imprégnés. Les premiers tests réalisés sur une partie du réservoir imprégné ont permis de produire 380 b/j d’une huile anhydre à 26° API en pompage. L’association prévoit de forer plusieurs puits afin d’apprécier l’accumulation mise en évidence par Loufika 1D ST.

Cette découverte d’un nouveau thème qui peut se développer sur l’ensemble des permis du bassin côtier congolais (Kouilou, La Noumbi) a été réalisée dans les formations antesalifères supérieures. Des travaux complémentaires sur ces deux permis seront initiés afin d’explorer ce thème.

– Loufika Profond
Un nouveau puits d’exploration s’adressant à l’objectif traditionnel Vandji, Loufika Profond, débutera dans quelques jours.

– M’Boundi
Par ailleurs, Maurel & Prom, opérateur du champ de M’Boundi, confirme que le puits 2002 a été suspendu à 2 797m de profondeur forée. Il est prévu de reprendre ultérieurement le forage afin d’atteindre l’objectif initial. A ce jour, le champ de M’Boundi maintient sa production à un niveau de 55 000 b/j.

  • Gabon (Afrique) : ONAL7D

Le dernier puits d’appréciation (ONAL7D) a été foré à 400 m au Sud-Est d’ONAL6 en limite de couverture sismique. Foré en 12 jours, il a rencontré 121 m de réservoir dont 108,8 m ont été perforés : les tests de production sur une duse de 32/64 ont permis de produire 600 b/j d’une huile anhydre à 32° API, similaire à celle déjà mise en évidence par les puits précédents. Après les puits d’exploration ONAL1 et ONAL2, forés en 1991 par Conoco et ayant montré la présence d’huile sans pour autant définir l’extension du champ, Maurel & Prom a foré début 2006 cinq puits d’appréciation, OZO1 (prouvant l’extension du réservoir), ONAL3 (600 b/j), ONAL5 (950 b/j) et ONAL6 (1,000 b/j) ; seul ONAL4 n’a pas donné de résultat pétrolier.

La campagne sismique (2D) destinée à préciser la structure d’ONAL ainsi qu’à explorer l’ensemble du permis a débuté mi-août. La campagne de reconnaissance aéromagnétique sera réalisée au cours du dernier trimestre.

Maurel & Prom a remis le 11 septembre 2006 aux Autorités de la République Gabonaise toutes les informations pertinentes afin qu’elles se prononcent sur le caractère commercialement exploitable du gisement.

Maurel & Prom prévoit une mise en production du champ d’ONAL à la fin 2007. Afin de profiter de la saison sèche 2006, la reconnaissance du tracé de l’oléoduc d’évacuation a été réalisée.

  • Tanzanie (Afrique) : début du forage

Maurel & Prom annonce que le premier puits d’exploration tanzanien est en cours de forage. Celui-ci a débuté le 9 septembre 2006 et atteint aujourd’hui la profondeur de 360m, avec un objectif final de 3 200m.

(src : CP – MLaurel & Prom)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz