Mer du Nord : Développement du champ gazier d’Islay

Total annonce que le développement du champ gazier d’Islay, situé dans la partie septentrionale de la Mer du Nord, à 440 kilomètres au nord-est d’Aberdeen, a reçu l’approbation du département britannique de l’Énergie et du Changement Climatique (DECC), ainsi que du ministère norvégien du Pétrole et de l’Énergie (MPE).

Le champ d’Islay est situé sur le Bloc 3/15 en secteur britannique et s’étend partiellement sur les Blocs 29/6a et 29/6c en secteur norvégien, à une profondeur d’eau de 120 mètres. Il recèle des réserves estimées à près de 17 millions de barils équivalents pétrole (bep). En pic, le niveau de production estimé est de 2,5 millions de mètres cubes par jour, auquel s’ajoutera la production de condensats.

Total est opérateur et propriétaire à 100% du champ d’Islay, ainsi que des champs de Alwyn North, Dunbar, Grant, Ellon, Nuggets, Forvie North et Jura, dans la même région. Bien qu’il s’agisse d’un champ distinct, Islay ne se situe qu’à 3 kilomètres à l’est de Jura et sera relié aux installations d’Alwyn. L’entrée en production est prévue pour le second semestre 2011.

Mer du Nord : Développement du champ gazier d'Islay

« Nous sommes ravis d’avoir reçu le feu vert pour le développement du champ d’Islay. Avec le projet Laggan-Tormore lancé récemment, il fait partie d’un portefeuille d’actifs à potentiel qui renforcent la présence de Total en Mer du Nord et sur le plateau continental britannique. » a déclaré Yves-Louis Darricarrère, directeur général Exploration & Production de Total, a déclaré.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz