Méthanisation des effluents : IEL s’allie à ODIPURE

IEL, une société basée à Saint Brieuc et spécialisée dans les projets d’énergies renouvelables a annoncé son entrée au capital d’ODIPURE (22), dont le métier est l’étude, la conception, la réalisation, et la maintenance d’unités d’épuration et de méthanisation des effluents.

Cette synergie de compétences permettra à ces deux acteurs bretons d’unir leurs forces pour offrir une expertise dans le milieu industriel et agricole. Par cette prise de participation, IEL indique poursuivre sa croissance et concrétise son plan stratégique en se positionnant désormais dans l’offre de solutions de méthanisation.

Les 2 sociétés proposent dès à présent une offre clés en mains dans le secteur de la méthanisation et notamment un service opérationnel de maintenance aux clients agriculteurs, industriels et collectivités. De plus, un programme en cours de Recherche et Développement autour de la valorisation de la biomasse et du traitement de l’eau, va être accéléré et doit permettre prochainement de compléter le portefeuille d’activités.

Ce partenariat va permettre également à IEL de se positionner dans le secteur de la méthanisation, en se basant sur le savoir-faire d’ODIPURE. L’objectif commun des 2 entités sera "de défendre et développer de nouveaux modes de production d’énergie basés sur le traitement des effluents".

Par ailleurs, grâce à l’historique de la société ODIPURE dans le traitement de l’eau et des effluents (créée en 2003), son expertise garantit aux deux PME partenaires de pouvoir revendiquer un savoir faire local et français vis à vis de la concurrence européenne.

Méthanisation des effluents : IEL s'allie à ODIPURE

[Cliquez sur l’image pour zoomer]

 

IEL est une société bretonne fondée en 2004 à Lannion, spécialisée dans le développement, l’installation et l’exploitation de projets d’énergies renouvelables. Initialement centrée sur l’éolien, IEL s’ouvre en 2006 à la filière solaire photovoltaïque. L’entreprise compte aujourd’hui une trentaine de collaborateurs répartis entre Saint-Brieuc (le siège), Sillé-le-Guillaume (72) et Lannion. Le modèle économique d’IEL, basé sur la pérennité et une gamme cohérente de son offre a intéressé des investisseurs institutionnels, puisque depuis mars 2010, Avenir Entreprises (filiale d’OSEO et de la Caisse des Dépôts) et ESFIN Participations sont actionnaires minoritaire d’IEL.
 
Le métier d’ODIPURE se définit comme l’étude, la conception et la réalisation, la maintenance d’unités d’épuration et méthanisation des effluents. Régis Janvier, le créateur d’Odipure, a une expérience de plusieurs années dans le traitement des effluents fortement chargés, notamment dans  la conception d’unités de traitement des lisiers et des effluents agroalimentaires. Son bureau d’études intervient dans trois domaines du traitement des eaux : l’étude des rejets et la définition de solutions adaptées ; la conception et la construction d’unité de traitement et épuration ; la maintenance, le suivi et l’optimisation des unités. Ce métier nécessite des investissements significatifs.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz