Nouveau financement pour le projet de stockage d’énergie Castor

L’émission de la première obligation de projet soutenue par la Banque européenne d’investissement (BEI) vient de contribuer au financement des installations souterraines de stockage de gaz « Castor » qui offrent une capacité équivalente à 30% de la consommation quotidienne de gaz de l’Espagne.

En effet, la première transaction réalisée au titre de l’initiative de rehaussement du crédit des obligations de projet (RCOP) a été menée avec succès. La BEI financera ce projet à hauteur de 500 millions d’euros au total. Le projet Castor est réalisé par le groupe ACS et Dundee Energy, le promoteur étant le ministère espagnol de l’industrie.

L’émission obligataire qui a permis de lever 1,4 milliard d’euros pour le projet Castor a bénéficié de l’appui d’une ligne de liquidité de 200 millions d’euros accordée par la Banque au titre de l’initiative RCOP, rendant la note de crédit du projet plus attrayante pour les investisseurs. En tant qu’investisseur de référence, la BEI participera également à la souscription des obligations de projet à hauteur de 300 millions d’euros. Les obligations ont été placées auprès d’une grande variété d’institutions réparties dans toute l’Europe.

Nouveau financement pour le projet de stockage d'énergie Castor

"Pour stimuler la croissance économique et créer de nouveaux emplois, il est essentiel d’obtenir l’appui d’investisseurs institutionnels en faveur du financement à long terme des infrastructures européennes. La BEI est déterminée à soutenir les investissements indispensables à l’avenir de l’Europe et félicite Castor d’avoir démontré avec succès que le recours au rehaussement du crédit des obligations de projet peut avoir pour effet d’intensifier le soutien aux investissements à long terme dans une conjoncture économique difficile.", a déclaré Werner Hoyer, le président de la Banque européenne d’investissement.

Le projet Castor devrait être suivi de nouvelles émissions d’obligations de projet d’ici à la fin de cette année et en 2014.

Le projet Castor

Le projet porte sur la reconversion d’un champ de pétrole épuisé (Amposta) en installation de stockage souterrain de gaz (SSG). Le champ d’Amposta est situé en Méditerranée, à une profondeur de 1.800 m dans le sous-sol marin à environ 22 km au large de la côte est de l’Espagne.

Le projet comprend la construction de deux plates-formes en mer pour les puits et les installations de traitement, le forage et la complétion de 13 nouveaux puits, une usine de compression et de traitement à terre située dans la municipalité de Vinaroz, ainsi qu’un gazoduc adjacent d’une longueur de 30 km et d’un diamètre de 30 pouces.

Les installations de stockage de gaz naturel confèrent un certain degré de souplesse et de sûreté de l’approvisionnement en gaz dans un secteur caractérisé par une demande très fluctuante et une offre rigide, par exemple pour répondre aux variations saisonnières ou aux pics de la demande et, ponctuellement, pour servir de réserves en cas d’interruption d’une source d’approvisionnement.

La péninsule ibérique dispose d’une capacité limitée de stockage de gaz et l’installation de SSG Castor est un projet prioritaire du plan énergétique espagnol qui, une fois en service, couvrira environ 7 % de la demande de pointe du pays.

Pour en savoir davantage sur le projet Castor, rendez vous sur le site dédié : ici

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Nouveau financement pour le projet de stockage d’énergie Castor"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
climax1891
Invité

Plus de 50% du gaz naturel est utilisé dans le résidentiel, le tertiaire et l’industrie. L’Espagne peut raisonnable utiliser la chaleur du soleil pour réduire sa consommation de gaz.

wpDiscuz