Enerzine

Onze centrales solaires thermiques dans 5 pays arabes

Partagez l'article

La Banque mondiale (BM) va soutenir financièrement 5 pays arabes dans des projets de construction de centrales solaires thermo- dynamiques (CSP), pour une enveloppe globale de plus de 5,5 milliards de dollars.

Le Fonds pour les technologies propres (Clean Technology Fund) a approuvé un financement de 750 millions de dollars afin d’accélérer le déploiement de onze centrales CSP en Algérie, en Égypte, en Jordanie, au Maroc et en Tunisie, sur une période de 3-5 ans.

Ces fonds devront permettre l’installation de systèmes CSP capables de générer " environ 1 gigawatt de capacité ", ce qui correspond selon la Banque mondiale à "un triplement de la capacité mondiale en CSP".

Les indicateurs attendus par rapport au plan d’investissement sont les suivants :

  • la réduction de GES (Gaz à effet de serre) d’au moins 1,7 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an.
  • Environ 900 MW de capacité installée en CSP d’ici 2020.
  • 4,85 milliards de dollars mobilisés par d’autres investisseurs, afin de pouvoir assurer la viabilité des centrales CSP.
  • Un diminution du coût des centrales solaires par $/m2 durant la durée du programme.

Enfin, la Banque mondiale espère que ce projet deviendra une occasion franche de "soutenir l’intégration euro-méditerranéenne au profit des pays de l’Afrique du Nord et du Proche-Orient (MENA)" en leur offrant la possibilité "d’exploiter l’une des principales sources d’énergie inutilisées".

[ Credit photo : Esolar ]


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    8 Commentaires sur "Onze centrales solaires thermiques dans 5 pays arabes"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité

    Bonne initiative ! Good Luck à ces projets qui sont des pionniers. Un petit début dans la lignée Desertec….Horizon 3 à 5 ans ! Bien ! A+ Salutations Guydegif(91)

    Gio
    Invité

    Génial ! Une idée sur quelles boites sont susceptibles de relever le défis notamment pour l’aspect thermodynamique et turbomachines. Auriez vous plus d’infos sur les technologies possiblement employées (sels fondus?) Cdt

    marcarmand
    Invité

    Enfin un investissement dans la bonne direction. Le solaire dans le désert est une énergie propre et illimitée, avec une meilleure disponibilité que l’éolien.  C’est la bonne alternative au tout nucléaire prôné par la France.

    mido48
    Invité

    Quelle que soit les technologies utilisées, l’essentiel est que cette solution CSP est la meilleur option pour ces regions. D’autant plus que ca aura sans nul doute un impact tres positif (creation d »emploi-reduction des immigrations en masse), transfert de technolgie au profit de ces pays et bien sur une securisation plus grande pour la disponiblité de l’energie aux pays du nord. Souhaitant plus d’efforts à l’heure du rendez-vous de Copenhag

    Abdomarocain
    Invité

    il y a encore de la corruption dans ces pays, et on est pas sure que cet argent va s’investir totalement dans le bon sens de l’energie propore, il faut que les européens soit conscient de ça et suivent de pres ces projets et controlent leur emploi là où il se doit.

    Vertueux
    Invité

    Espérons que cette électricité du désert profite en priorité aux habitants du Maghreb et du reste de l’Afrique qui en ont grand besoin pour réussir à survivre. La priorité des pays « riches » doit rester de réduire la consommation énergétique et matériel. Autrement nous allons retomber dans le même schéma de l’explotation minière et agricole des pays « pauvres » qui ne sert qu’a assurer la surconsommation et le gaspillage des pays « développés » ainsi que la corruption et les états dictatoriaux.

    Dam
    Invité

    Le vrai succès du CSP dans ces régions (et ailleurs dans le monde, Australie, Arabie, USA….) ne sera possible que si les centrales sont équipées d un vrai systeme de refroidissement par air, et non par eau , ressource précieuse partout dans le monde, vitale dans le désert, et même absente de pas mal d endroit… Le systeme Heller à l air d´etre la solution en réduisant de plus de 95% la consommation en eau, meme si il y a des pertes de rendement de quelques % inévitables (surtout avec 40°C de temperature ambiente…). Voir le lien suivant (en anglais):

    Nationaliste
    Invité

    aucune relation de ces projets avec votre deserec qu’il faudrait oublier tant que la generation de novembre 54 est encore vivante occupez vous des maladiés qui rongent l’afrique et oubliez notre soleil

    wpDiscuz