Panasonic mise sur les piles à combustible résidentielles

Le géant nippon de l’électronique, Panasonic, a annoncé l’inauguration d’un centre européen de développement de piles à combustible à Langen, en Allemagne.

Ce centre concentrera ses activités de recherche sur des piles à combustible résidentielles destinées au marché européen, tout en travaillant avec les grands fournisseurs d’énergie locaux.

Panasonic développe depuis 1999 des piles à combustible à micro-cogénération (production combinée de chaleur et d’électricité) destinées à un usage domestique. Lancé en collaboration avec plusieurs opérateurs gaziers dont Tokyo Gas, il y a 2 ans au Japon, l’ENE FARM a d’ailleurs été le premier système de ce type au monde.

Fort du succès enregistré par Panasonic avec ces piles à combustible sur le marché japonais, le Groupe prévoit d’étendre ses activités à l’Europe. Selon lui, "ce nouveau centre de recherche situé au sein du centre européen de R&D de Panasonic en Allemagne est appelé à jouer un rôle clé dans la réalisation de cet objectif."

La chaleur produite par le système de micro-cogénération sert au chauffage des habitations et de l’eau. Ainsi, au Japon, un logement alimenté par une pile à combustible ENE FARM peut réduire ses émissions de CO2 de près d’une tonne et demie par an, par rapport à un autre alimenté en électricité à partir d’une centrale thermique et chauffé au gaz.

« Notre objectif global est de devenir la première société d’éco-innovation dans le secteur de l’électronique grand public à l’horizon 2018 », commente Laurent Abadie, PDG de Panasonic Europe. « Avec l’ouverture de notre centre de R&D consacré à la promotion de la technologie de pile à combustible en Europe, nous avons accompli un nouveau pas en direction de cet objectif de 2018 et assurons ainsi à nos clients l’accès à des technologies écologiques dans le monde entier, tout en développant le chiffre d’affaires et les activités de Panasonic en matière d’éco-énergie. »

Les piles à combustible "ENE FARM" produisent de l’électricité grâce à une réaction chimique entre l’oxygène issu de l’atmosphère et l’hydrogène extrait du gaz de ville. La chaleur générée comme sous-produit de ce processus est utilisée pour le chauffage domestique et l’eau chaude. L’électricité est générée et utilisée au même endroit, il n’y a aucune perte d’énergie dans la diffusion. "Toute la chaleur produite au cours de la production de l’électricité peut être utilisée sans gaspillage" affirme Panasonic.

Panasonic mise sur les piles à combustible résidentielles

Par rapport aux méthodes classiques de production de l’énergie les piles à combustible permettent de réduire la consommation d’énergie de près de 35 % et les émissions de CO2 de près de 48 %. Les utilisateurs peuvent de fait réduire leur facture annuelle d’environ 440 à 530 euros et les émissions de CO2 d’environ 1,5 tonnes par an. Toujours d’après Panasonic, "ENE FARM" offre une LHV (Lower Heating Value ou Pouvoir calorifique inférieur) de 40 %.

Il apparaît que les dernières évolutions apportées au système (puissance de production d’électricité, introduction de nouvelles technologies, de nouveaux composants) permettent de réduire la taille des piles de 30 à 40 % comparé aux anciens modèles. De plus, la configuration du système à « piles à combustible » a été simplifiée, avec une réduction de 30 % du nombre de composants et de 20 % du poids. Ces améliorations ont permis à Tokyo Gaz et Panasonic de réduire considérablement le prix du nouveau système qui est de 24 300 euros TTC (hors frais d’installation) soit une économie de 6 150 euros par rapport aux modèles précédents.

Depuis le premier lancement des produits "ENE FARM" en mai 2009 et jusqu’à janvier 2011, Panasonic affirme avoir commercialisé environ 5 000 unités au Japon, dont environ 4 000 ont été vendues par Tokyo Gaz. L’objectif de Panasonic est de vendre "6 000 unités par an d’ici 2012". Tokyo Gaz envisage de vendre "5000 unités en 2012, doublant sont objectif de 2500 pour 2011".

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Panasonic mise sur les piles à combustible résidentielles"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

J’ai pas trop compris l’interet de cette pile a combustible domestique. Il s’agit de s’eclairer au gaz de ville plutot qu’a l’electricite du reseau? Quel interet? Les centrales electriques au gaz fournissent deja de l’electricite issue du gaz, non? Et probablement avec un meilleur rendement.

Dan1
Invité

Ces systèmes sont présenté comme des alternatives à haut rendement car ils peuvent faire de la cogénération (électricité + eau chaude). En France des expérimentations ont été lancées depuis de nombreuses années, par exemple : Pour l’instant, cela est alimenté au méthane (CH4) car l’hydrogène n’est pas disponible dans le réseau. Comme on craque la molécule pour utiliser H… il reste C.

Dan1
Invité

Ces systèmes sont présenté comme des alternatives à haut rendement car ils peuvent faire de la cogénération (électricité + eau chaude). En France des expérimentations ont été lancées depuis de nombreuses années, par exemple : Pour l’instant, cela est alimenté au méthane (CH4) car l’hydrogène n’est pas disponible dans le réseau. Comme on craque la molécule pour utiliser H… il reste C.

xpair
Invité

La pile à combustible évite les pertes de rendements sur la distribution électrique et permet la récupération des calories qui sont perdues dans une centrale thermique classique. C’est une solution qui peut être poussée par les gaziers qui sont très actifs en ce moment sur la distribution en mini-reseau local sur citerne (pour des lotissements par exemple).

Nicias
Invité

En 50ans, la pile est amortie.

Samivel51
Invité

Merci pour l’xpairtise! Il faudra effectivement que les gaziers subventionnent la PAC, car elle coute tres cher et je doute qu’un particulier puisse l’amortir dans un delai raisonnable. Cela dit, en Allemagne, le prix de l’electricite, deja eleve, va encore nettement augmenter avec la sortie du nucleaire (dementelement des centrales nucleaires, indemnisation des exploitants, mis en place de nouveaux moyens de production thermiques et renouvellables…), ce qui renfirce la competitivite de ce genre d’equipement. Par contre, le jour ou la Russie ferme le tuyau de gaz, ces gens-la n’auront meme plus d’electricite!

Dan1
Invité

Pour ce qui concerne le rendement (au moins électrique), c’est pas encore gagné : Voir notamment page 12/21. Pour l’instant ce sont belles usines à gaz en expérimentation… de là à inonder le marché énergétique du résidentiel ? “Par contre, le jour ou la Russie ferme le tuyau de gaz, ces gens-la n’auront meme plus d’electricite!” Si, ils auront de l’électricité car bien sûr ils auront conservé leur abonnement au réseau ! Les centrales à charbon-lignite seront là pour suppléer. D’autre part, pour être autonome, il faut des batteries.

Dan1
Invité

Pour plus de détails, une mine d’information ! (ne serait-ce que pour l’historique) :

Laseiche
Invité

Bonjour,, JE souhaiterais en faire de même pour une amie artisite qui veut se lancer mais qui ne voudra jamais recevoir d’argent ? J’attends de savoir si vous avez d’autres informations. Merci d’avance

wpDiscuz