Paris fait des propositions fortes pour lutter contre la pollution

Bertrand Delanoë, le Maire de Paris a annoncé lundi, à l’occasion de l’ouverture du Conseil de Paris, plusieurs propositions visant à faire de la capitale une ville "plus saine, plus sûre et moins bruyante."

"L’amélioration continue de la qualité de l’air à Paris depuis 2001 doit objectivement beaucoup à l’action résolue de notre collectivité. En 10 ans et ce n’est pas contestable, nous avons fait baisser le trafic automobile de 25%" a t-il indiqué en introduction.

Mais il a ajouté : "Nous avons en effet été confrontés au cours des neuf premiers mois de l’année à une persistance inquiétante de la pollution aux particules fines. Cette menace fait l’objet d’une réglementation européenne contraignante susceptible d’entraîner de lourdes amendes pour la France. Elle appelle aujourd’hui de notre part une réponse courageuse et déterminée."

Les principales propositions pour lutter contre la pollution :

Interdire les véhicules polluants

Paris s’est portée candidate pour devenir une Zone d’Action Prioritaire pour l’Air (ZAPA) dès 2010. Ce dispositif fait l’objet d’une remise à plat avec la création d’un Comité interministériel qui associe les collectivités candidates. Paris apporte plusieurs propositions dont une première catégorisation des véhicules susceptibles d’être interdits à compter de septembre 2014 :

  • les véhicules particuliers et utilitaires de plus de 17 ans;
  • les poids lourds de plus de 18 ans;
  • les deux roues de plus de 10 ans.

Ces décisions qui concernent les véhicules les plus polluants seraient assorties de "mesures d’accompagnement social pour les ménages et les professionnels les plus modestes concernés."
La mise en place de cette ZAPA concernerait tout le territoire compris à l’intérieur de l’A86 (A86 comprise) et ces restrictions ne pourraient être mises en place qu’en concertation avec toutes les collectivités de Plaine-Commune.

La municipalité plaide par ailleurs pour que cette ZAPA soit instaurée par paliers. Vers la mi-2013, il serait définit les types de véhicules et les modalités de contrôles. Ensuite, une année de pédagogie et de prévention est envisagée pour permettre aux personnes concernées de s’organiser.

Passer de 80 à 70km/h sur le Périphérique

La Municipalité souhaite que l’abaissement de la vitesse maximale autorisée sur le Périphérique à 70km/h entre en vigueur dès le début de l’année 2013. Cette mesure pourrait non seulement diminuer la pollution, mais aussi réduire les nuisances sonores auxquelles sont exposées les quelques 100.000 riverains du périphérique parisien. Elle permettrait également améliorer la sécurité sur cet axe. Selon une étude récente de l’Office national interministériel de sécurité routière, une diminution de 5% de la vitesse réduit le risque corporel de 10% et le risque d’accident mortel de 20 %.

La mise en place de nouvelles « zones 30 »

La ville de Paris confirme que la création de zones où la vitesse autorisée est limitée à 30 km/h va continuer. Ainsi, la limitation de la vitesse à 30 km/h sera appliquée à la Goutte d’or (18e) et à l’avenue de Clichy dès 2013. La municipalité souhaite également étudier avec la Préfecture de Police et les autres acteurs concernés l’instauration progressive de « zones 30 » dans les rues jouxtant les écoles et les équipements sportifs et culturels.

Eco-taxe et péages autoroutiers

La ville de Paris entend supprimer progressivement et de manière concertée la circulation de transit de poids lourds dans Paris et sur le boulevard Périphérique. Une délibération examinée lors du Conseil du mois de novembre porte sur les modalités de mise en place d’une éco-taxe poids lourds sur le Périphérique.

Enfin, Paris défend l’idée d’un péage sur les autoroutes métropolitaines qui aurait l’avantage de réduire le trafic routier et les nuisances associées.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Paris fait des propositions fortes pour lutter contre la pollution"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tassin
Invité

C’est bien c’est bien ça bouge à Paris! L’interdiction des vieux véhicules et l’instauration de péages urbains me semblent anti-social et liberticide mais la baisse des limites de vitesse à 30 et 70 me parait une excellente chose! Faudrait aussi sérieusement construire des infrastructures cyclables parce que c’est l’enfer à Paris! On risque de se faire tuer à chaque sortie.

Zig22
Invité

Pourquoi l’Etat n’a pas interdit de construire des habitations aux bords des autoroutes, périph et rocades, quand on sait le niveau de pollution et de bruit généré. Pour le bruit , on a mis des écrans, mais pour l’air…

Radulph
Invité

Il serait temps que ça bouge à Paris, quand on constate le retard pris par rapport a Copenhague, Dongtan et combien d’autres villes…

Tutu
Invité

pour l’air facile : démocratiser le véhicule éléctrique (avec prolongateur d’autonomie a moteur classique) mais pas ceux que renault and co essayent de nous vendre. étant intéeessés uniquement par la finance les véhicules proposés sont chers, lourds, plein d’options superfétatoires. lorsque des véhicules plus légers/petits, simples a entretenir seraient préférables. il y a bien le twizy de renault mais c’est cher surtout les batteries qui sont obligatoirement louées ou comment on paye le “carburant” même si on ne l’utilises pas c’était une (très) bonne idée pourtant dommage

Tech
Invité
ah que paris est belle sans les banlieusards et les provinciaux ! foutez-moi tout ces pseudo parigocolo dehors, une ville c’est un poumon , si on lui retire sa circulation elle s’essouffle! stop à l’antibagnole primaire. quand toutesles voitures seront electriques et ne pollueront pratiquement plus et feront moins de bruit, il y aura tellement d’interdictions, de réduction de chaussé, de parking, etc, etc que ces futurs véhicules ne pourront plus rouler! et vous m’indiquerez comment retourner en banlieue après 10 heures le soir! et multiplier les transports en commun après cette heure serait aussi un gachis. ne pourront donc… Lire plus »
405 vintage
Invité
Ok pour les limitations de vitesses, les péages pourquoi pas… mais l’interdiction des voitures anciennes?!! Alors ça ne posera aucun problème de rouler dans Paris avec un bon gros Cayenne turbo de 400 chevaux et des brouettes, par contre une austin mini, par exemple, facile à garer et au moteur ridiculement petit sera interdite… d’une logique implacable!!! (ok je caricature mais l’idée est là) De plus une voiture coûte cher en CO2, et surtout lors de sa production; plus que ce qu’elle pourra dégager pendant toute sa vie d’automobile…. Cette mesure tombant à l’heure de la crise automobile, n’y aurait-il… Lire plus »
Airpur
Invité

Pourquoi pas faire tourner des avions a hélices dans ce nuage de pollutions ce qui le ferai bouger comme si c’était le vent.

Airpur
Invité

Pourquoi pas faire tourner des avions a hélices dans ce nuage de pollutions ce qui le ferai bouger comme si c’était le vent.

wpDiscuz