Petrobras produit un nouveau combustible, le H-Bio

Le 20 juin le président Luiz Inácio Lula da Silva a participé à la cérémonie marquant le début de la production d’un combustible nommé H-Bio Diesel à la raffinerie Getulio Vargas, située à Araucaria dans l’Etat du Parana (Région Sud).

Breveté par Petrobras, il s’agit d’un mélange d’huile de soja et de pétrole raffiné. Le H-Bio permettra une réduction des importations de diesel de 15% en 2007 et de 25% en 2008, et aidera les producteurs de soja dont les exportations souffrent de l’appréciation du real par rapport au dollar et à l’euro.

Le programme de développement du H-Bio a démarré en janvier 2005 au Centre de Recherche de la compagnie pétrolière brésilienne. Les premiers tests en laboratoire et ceux de la production industrielle conduits à Araucaria ont présenté des résultats positifs. Selon Paulo Roberto Costa, directeur d’approvisionnement de Petrobras, le plan initial prévoit la production de 256 000 m d’huile de soja pour 2007, puis 425 000 m pour 2008. Dés 2007 9,8% des exportations totales d’huile de soja seront destinées au diesel H-Bio. En 2008 cette prévision atteindrait 16,4%.Ceci permettra au pays de réaliser des économies de 115 millions d’euros en 2007 et de 191 millions d’euros en 2008.

Pour obtenir le H-Bio, l’huile de soja est incorporée lors du procédé de raffinage à hauteur de 15%, alors que dans le cas du biodiesel l’huile est mélangée après cette étape. Le carburant produit ne nécessite aucune modification des moteurs, et présente les mêmes caractéristiques moléculaires que le gazole traditionnel. Ce combustible, à faible teneur en soufre, émet peu de dioxyde de soufre, qui contribue au phénomène d’acidification de l’air et à la formation de particules polluantes. Les tests réalisés à la raffinerie de Gabriel Passos (Etat du Minas Gerais) ont démontré la faisabilité technique et commerciale du procédé. Le H-Bio sera d’abord produit dans les Etats du Minas Gerais (Région Sud-est), du Paraná et du Rio Grande do Sul (Région Sud) avec un investissement de 30 millions d’euros. Petrobras a déposé deux brevets de création et de perfectionnement du procédé de production en Europe, aux Etats-Unis et au Brésil.

A l’occasion des tests industriels le chef d’état a déclaré que le Hbio et le biodiesel font partie de la stratégie du Brésil pour le développement de partenariats favorisant la production de ces "carburants verts" en Afrique, voire une future exportation en l’Europe.

 
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/34350.htm
Cette information est un extrait du BE Brésil numéro 82 du 3/07/2006 rédigé par l’Ambassade de France au Brésil. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz