Enerzine

Photovoltaïque : 3ème source d’énergie renouvelable dans le monde

Partagez l'article

L’Association Européenne de l’Industrie Photovoltaïque (EPIA) a publié une analyse sur les "Perspectives du marché mondial du photovoltaïque jusqu’en 2016", montrant notamment que l’Italie et l’Allemagne resteront des marchés européens clés.

Ainsi, l’électricité solaire photovoltaïque (PV) a continué de croître d’une façon ‘remarquable’ en 2011, au milieu d’une crise financière et économique, et alors même que l’industrie photovoltaïque est entrée dans une phase de consolidation. Comme cela a été le cas dans la dernière décennie, les marchés photovoltaïques ont progressé plus rapidement que les estimations prévisionnelles à la fois en Europe et dans le reste du monde.

Dans son dernier rapport, l’EPIA a évalué les marchés européens et mondiaux du photovoltaïque en 2011, et a réalisé des prévisions pour les cinq prochaines années. L’étude est basée sur une analyse interne des données provenant des membres de l’industrie, des associations nationales, des organismes gouvernementaux et des compagnies d’électricité.

Les principales conclusions du rapport pour 2011 sont les suivantes :

– 29,7 GW de systèmes photovoltaïques ont été raccordés au réseau en 2011, en hausse de de 16,8 GW par rapport à 2010. En termes de systèmes PV installés, les chiffres donnent une estimation de 24,7 GW au minimum pour 2011, contre un maximum de 21,8 GW pour 2010.

– Avec environ 70 GW de capacité installée dans le monde, le photovoltaïque devient la troisième source d’énergie renouvelable la plus importante en termes de capacité installée au niveau mondial, après l’énergie hydraulique et l’énergie éolienne.

– 21,9 GW d’installations photovoltaïques ont été raccordées au réseau en Europe, l’année dernière, contre 13,4 GW en 2010. L’Europe représente encore une part prépondérante du marché mondial du photovoltaïque, avec 75% de nouvelles capacités en 2011.

– L’Italie est devenu le premier marché PV en 2011, avec 9,3 GW de PV raccordés, suivie de l’Allemagne avec 7,5 GW. L’Italie et l’Allemagne ont représenté à eux 2 près de 60% de la croissance du marché mondial au cours de l’année écoulée.

Photovoltaïque : 3ème source d'énergie renouvelable dans le monde

 

– Hors de l’Europe, c’est la Chine qui a remporté la palme en devenant le 1er marché PV en 2011, avec 2,2 GW de puissance installée, suivie des USA avec 1,9 GW.

Photovoltaïque : 3ème source d'énergie renouvelable dans le monde

 

Cependant, un taux de croissance à un tel rythme ne peut durer éternellement a prévenu l’EPIA. "A court terme, l’industrie photovoltaïque est touchée par une période d’incertitude ", a déclaré le Dr Winfried Hoffmann, Président de l’EPIA. "Mais sur une période à long et moyen termes, les perspectives de croissance demeurent robustes et bonnes. Les résultats de 2011 – et même les perspectives pour les prochaines années – montrent qu’avec des conditions politiques appropriées, le photovoltaïque peut continuer sa progression vers la compétitivité dans les marchés clés de l’électricité et devenir une source d’énergie dominante."

Le rapport intégral est téléchargeable ICI


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    32 Commentaires sur "Photovoltaïque : 3ème source d’énergie renouvelable dans le monde"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Eric 56
    Invité

    pour ne pas faire de manipulation intellectuelle je pense que pour toute forme de production d’électricité il faudrait impérativement parler de puissance installée mais mettre en parallèle sa production et son cout. le but premier étant quaand meme la production

    Guydegif(91)
    Invité
    Je rebondis sur le post d’Eric et abonde dans son sens car c’est effectivement plus judiciuex de parler de production en kWhs ou MWhs et donc AUSSI de coût du kWh ou MWh produit plutôt qu’en puissance installée kWc ou MWc puisqu’on prend ainsi en compte le nb d’heures de prod et donc l’impact du positionnement géographique. Ceci est d’ailleurs aussi plus judicieux qd on compare une EnR par rapport à une autre, ou du reste pour permettre une telle comparaison, par ex. PV par rapport à la µ-hydroélectricité ou/et l’éolien et l’investissement et coût de propriété sur x années… Lire plus »
    Samivel51
    Invité

    L’Italie premier marche photovoltaique mondial en 2011! C’est impressionnant. D’autant qu’a part l’Allemagne, tous les autres pays sont tres loin derriere, y compris les USA et la Chine. Sait-on quelle proportion d’electricite solaire les italiens esperent obtenir dans leur mix en 2012, quelle « CSPE » ils vont payer?

    trimtab
    Invité
    Pour un ‘ordre de grandeur’ de la production, page 11 du rapport cité : « ………….At the end of 2009, the world’s PV cumulative installed capacity was approaching 23 GW. One year later it was 40 GW. In 2011, more than 69 GW are installed globally and could produce 85 TWh of electricity every year. This energy volume is sufficient to cover the annual power supply needs of over 20 million households……… Certes, les chiffres n’engagent qu’eux, est 20 millions de ‘foyers’ est un peu vague (francais? sénégalaises? amériques, chinois, zulus ?) mais qu’importe (pour vu qu’on ne reparte pas dans… Lire plus »
    Wilfried
    Invité

    . Chaque année depuis 2006, la production d’électricité ajoutée par les nouvelles éoliennes dépasse de beaucoup celle ajoutée par les nouveaux réacteurs nucléaires. En 2011, le solaire photovoltaïque a lui aussi dépassé le nucléaire en production ajoutée. Puisance et production ajoutée chaque année : Puissance et production d’électricité ajoutée chaque année dans le monde en 2011. Solaire : 27.650 MW et 29,1 TWh Eolien : 40.560 MW et 85,3 TWh Nucléaire : 3.997 MW et 28,7 TWh Le solaire photovoltaïque n’est pas négligeable et l’éolien encore moins.

    ecoenergie
    Invité
    C’est tellement important qu’il faudrait multiplier par 5 notre production annuelle photovoltaique pour obtenir la même production que cette petite centrale de Fessenheim, (comme pluiseurs l’ont fait remarquer ce sont les GWh qui comptent et pas les GW). Et en hiver qui est aux abonnés absents? Ce sont des centrales thermiques qui assurent la soudure pour les pointes d’hiver, et ce, avec ce que beaucoup oublient de s emissions de C02 Le soleil photovoltaique c’est tres bien pour les chalets isoles en montagne ou dans les regions desertiques Compte tenu des rendements, du cout, de la creation des emplois valables… Lire plus »
    Jmn
    Invité

    pas negligeable en effet. Quelqu’un a une idee du cout moyen de la maintenance des MW solaires?

    gp
    Invité
    Morceau choisi « On vient de loin mais on ira loin, très loin ! Et plus vite qu’on pense !  » bcp + vite que ce que les énergéticiens figés dans le XXème siècle imaginent en effet! On ne trouvera personne pour s’en plaindre à part p-ê les nostalgiques des systèmes hyper-centralisés qui n’ont aucun avenir. Ironie du sort, en 2025, l’histoire retiendra qu’une joyeuse bande de raz de laboratoire grassement payés à essayer de maîtriser la fusion thermonucléaire pour tenter de faire survivre une conception complétement archaïque de la production d’électricité fût contrainte de rendre les clés du coffre après… Lire plus »
    trimtab
    Invité
    J’aurais pu dire il FAUT aller loin, très loin…….. Car mon ‘enthouiasme’ n’a rien d’une prise de position idéalogique, mais ce que je resent dans mes ‘vieux os’ comme une obligation…..sinon…… Et en effet, dépenser de precieux temps et de l’argent à essayer d’amélioer ou domestiquer des technologies extremement complexe de ‘bouilloires géantes’, me semble un luxe qu’on ne peut pas se payer. Quand on a des technologies ‘prêtes à rouler’, plus simple et ‘propres’, relativement facile et rapide à déployer (une arméé avec des clefs de douze !), même si, pour avoir des Gws equivalent de l’atome ou du… Lire plus »
    enerZ
    Invité

    Merci d’arrêter d’insérer des liens intempestifs vers votre site. Les commentaires à fins publicitaires ne sont pas acceptés sur enerzine. Voir les règles du forum Le modérateur

    Roro89
    Invité
    Encore un qui raconte n’importe quoi sur le PV ! Je pose de la tuile PV française, alors les subventions j’ai pas l’impression d’en profiter ! Quant au reste du grand n’importe quoi sur le solaire ! Pas de PV la nuit oui mais les centrales à concetration solaire OUI (avec des sels à 700° qui restituent la nuit et assure la production ! Ca marche et c’est NEVADA 1 aux USA. Mais y en a d’autres ! Pourquoi dépenser des milliards à faire de centrales qui chauffent avec des combustibles alors que le soleil fait ça pour nous GRATOS… Lire plus »
    Roro89
    Invité

    Oui les conneries dont je parle c’est de lui ! Avec des gens qui n’avent pas on est pas encore sorti des emmerdes energétiques… et des lobbys qui se gavent sur tous le monde !

    Sicetaitsimple
    Invité
    Le surcoût des tarifs PV (équivalent CSPE) en Italie est de 5,5Mds€ par an en 2011 selon le rapport (p20). Le pourcentage de production PV par rapport à la consommation serait de 5,39% en année pleine (2012), p 61 du rapport. On ne va pas en déduire directement que le surcoût du % est à 1 Md€/an, mais en Italie c’est à peu près le cas. A noter que la « grid parity » est morte et qu’il faut maintenant parler de la « dynamic grid parity »! Ca consiste si j’ai bien compris à ne pas juger à l’instant t mais à se… Lire plus »
    airsol
    Invité

    C’est un très bon signe, ils y croient eux aussi

    Sicetaitsimple
    Invité

    Nos amis chinois sont en effet bien organisés: 1; je profite des subsides européens ( majoritairement allemands) pour construire une industrie 2. Je tue mes concurrents européens (en cours, avec déjà quelques victimes de choix) 3. je régule la demande par mon marché intérieur. C’est un très bon signe en effet, d’autant qu’ils peuvent faire beaucoup mieux, cf. les constructions de centrale charbon sur les 7 ou 8 dernières années ( c’est la figure 10).

    Sicetaitsimple
    Invité

    Il n’y a pas que la figure 10 qui est interessante dans le lien ci-dessus. Si on veut tout savoir (ou presque) sur ce qui se passe aux US dans le fossile….

    Sicetaitsimple
    Invité
    La Chine a installé 2,2GW de PV en 2011. Pour le premier producteur mondial de panneaux, ça peut sembler peu. Depuis 6 ans et encore pour au moins 4 ans selon les prévisions, elle installe entre 60 et 70GW de charbon par an, soit environ les 2/3 de la puissance tatale installée du parc electrique francais ( tout confondu, nuc, fossile, hydro,…) tous les ans. Ca relativise un peu certains débats, parfois futiles, sur le CO2, et ça renforce le fait que l’enjeu de l’Europe, ce n’est pas prioritairement de réduire ses émissions de CO2, mais avant tout de réduire… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    Dire que la Chine ferment autant de centrales à charbon qu’elle n’en ouvre relève de la blague pour ignorant. En dix ans, la Chine a déjà multiplié par trois sa consommation de charbon en passant de 1 milliard de tonnes à 3 milliards de tonnes par an. Elle est devenue importatrice de charbon malgré sa position de premier producteur mondial. Et ce n’est pas fini : Je reprends la phrase intéressante : « The Chinese government seeks to encourage coal imports and cap annual domestic production at 3.9 billion tons by 2015 to curb pollution, according to a five-year plan released… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité

    …que Chelya cite un article parlant de 30GW fermés sur 3 ans quand Sicetaitsimple parle de 60-70GW installés chaque année pendant 10 ans.

    Dan1
    Invité

    A question simple, réponse simple : Qu’est-ce que les chinois ont fait de l’augmentation phénoménale de la consommation de charbon ces dix dernières années ? je rappelle qu’en dix ans ils sont passés de 1 milliard de tonnes/an à trois milliards de tonnes/an. Requestion : que sont devenues ces + milliards de tonnes/an ? Ils font des stocks gigantesques ? Question pour un spécialiste du type Kohlekraft nein danke… qui ne combat que le nucléaire sur divers forums.

    Sicetaitsimple
    Invité

    Il est effectivement interessant de noter (je vous cite) que « la Chine ferme presque autant de centrales qu’elle n’en n’ouvre » mais qu’en même temps la consommation de charbon a été multipliée par 3 en dix ans…. Je vous rassure, le ridicule ne tue pas, notamment sur Internet. Et il est vrai que votre slogan parait bien bizarre compte-tenu de ce type de prise de position….. Que voulez-vous, certains n’ont ( au contraire de vous je suppose?) « aucune connaissance des marchés de l’énergie »…..

    Dan1
    Invité
    Comme chacun sait, il est urgent de maîtriser la consommation globale d’énergie (et pas seulement du vecteur électricité pour raison idéologique). Ce que nous avons appris sur Enerzine, c’est qu’il existe de grands spécialistes qui dépense une énergie phénoménale à déformer la vérité en se livrant à des contorsions permanentes. Le simple fait de décider un jour de dire la vérité contribuerait déjà fortement à la réduction de la consomation d’énergie dans le domaine de l’information. Bon, alors et les Chinois ils ont fait quoi des dizaines de milliards de tonnes de charbon qu’ils ont frénétiquement extrait du sol depuis… Lire plus »
    Sicetaitsimpe
    Invité
    Le plus surprenant, c’est que quelqu’un qui choisit le slogan  » Kohl nein danke » (en résumant) défende d’une certaine façon un développement exponentiel de la production chinoise à partir de charbon…..en minimisant son expansion. Alors certes ce n’est pas moi qui vais nier les réalités du monde, sinon je n’aurais pas choisi le pseudo que j’ai choisi. La Chine fait ça parce que c’est dans ses intérets de grande puissnce en développement continu. Mais après venir nous enfumer avec des smart grids qui vont résoudre tous les problèmes , faut pas rigoler. Il y a quand même à la base… Lire plus »
    Wilfried
    Invité
    . Comparé aux gaz de schiste, le charbon semble être un moindre mal. En effet, selon les sources les gaz de schiste produiraient des émissions de gaz à effet de serre de 20% à 100% (double) que le charbon. « The footprint for shale gas is greater than that for conventional gas or oil when viewed on any time horizon, but particularly so over 20 years. Compared to coal, the footprint of shale gas is at least 20% greater and perhaps more than twice as great on the 20-year horizon and is comparable when compared over 100 years, » states the upcoming… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité
    Effectivement, ce serait pas mal….Pas de chance, on n’est pas vraiment dans ces ordres de grandeur: Je cite:The NEA announced that the government had met its annual target to remove 10 GW of coal-fired generation from small capacity generators in 2010 and that over 70 GW had been retired overall from 2006 to 2010. In following this trend, the NEA forecasts another 8 GW of coal generation will be removed in 2011. C’est donc plutôt « si vous construisez 60 à 70 et que vous retirez 10 à 14 ».. Donc tout le monde a bien vu en haut de page et… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    C’est extraordinairement difficile de relativiser une augmentation fulgurante en Chine. Maître Chelya s’y essaye, mais il reste les faits qui se comptent en dizaine de milliards de tonnes de charbon. Comme disez l’ancien président, l’augmentation augmente moins vite. Bon mais ça a bigrement augmenté en dix ans et ça continue très fort : Question : Que font donc les Chinois avec trois milliards de tonnes de charbon brûlés tous les ans ?? Un indice : une centrale à charbon comme Cordemais consomme 220 tonnes de charbon par heure pour une unité de 600 MW. Combien de MW et combien d’heures… Lire plus »
    Wilfried
    Invité

    . Le plus grand exportateur de pétrole, et 1er ou 2e producteur mondial selon les années, se lance lui aussi dans le solaire. Une partie en photovoltaïque (surtout pour les climatiseurs en pleine journée) et une partie en thermodynamique, ce qui permet d’avoir de l’électricité solaire jour et nuit.

    Dan1
    Invité

    Et Wilfried tente de relativiser le charbon avec le gaz de schiste. Nous avions déjà la peste nucléaire, le choléra charbon et maintenant plus fort que la peste et le choléra : j’ai nommé gaz de schiste. Bon, et pendant ce temps là, ils font quoi les Chinois avec leur trois milliards de tonnes de charbon par an ?? Il vont quand même essayer de s’arrêter avant les 4 milliards de tonnes par an.. juste au moment où les Indiens auront pris le relais !

    Sicetaitsimple
    Invité

    Parfait, très bien! Personne ne nie qu’un pays du Moyen-Orient comme l’Arabie Saoudite, très ensoleiillé, très climatisé,et très riche puisse être un moteur sur le solaire qu’il soit PV ou thermodynamique. Sur l’électricité solaire jour et nuit, vous avez raison, c’est possible, ça coute juste un peu d’argent… S’il n’y avait pas de problèmes d’argent, tout serait simple et dans presque tous les domaines.

    Sicetaitsimple
    Invité

    Vous ne savez même pas lire? J’ai écrit, cf. plus haut: Depuis 6 ans et encore pour au moins 4 ans selon les prévisions, elle installe entre 60 et 70GW de charbon par an,

    Pastilleverte
    Invité
    Pétrole : pas bien Charbon (lignite) : pas bien Nuke : pas bien Gaz : pas bien mais moins que hydroélectricité : presque bien sauf les plus grands barrages (3 gorges, Assouan etc…) et le méthane émis par les lacs de retenue (des dinosaures, sans doute) Biomasse : bien, à part les peccadilles déforestation, désertifiction, concurrence avec l’alimentaire etc Eolien : super extra génial, sauf pour les paysages, les radars, l’intermittence, les rendements, les terres rares nécessaires pour les aimants Solaire : prima, génial, sauf rendements, coûts hors subvention, dépendance des chinois, intermittence, dispersion Reste la géothermie : inépuisable, accessible… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité

    Il est vieux, ce dialogue.. Mai 2012. Tiens, j’ai trouvé quelque chose de visuel, ça devrait plaire et relativiser le pouvoir d’influence des smarts grids, au moins sur le court terme….

    wpDiscuz