Piles à combustible : une densité volumique de puissance de 616 mW/cm2

Un consortium américano-allemand mené par OH-Energy Germany, l’Université du Delaware, Fraunhofer ICT et l’Institut Leibniz de recherche sur les polymères a communiqué des résultats préliminaires qui démontrent une densité volumique de puissance maximale de 616 mW/cm2 à 80°C.

Cette collaboration dont l’objectif principal est d’amener sur les marchés du transport et de la production d’électricité des piles à combustible exempts de platine est coordonnée par OH Energy et SET Technology. Le partenariat vise ainsi à obtenir les qualifications techniques exigées et nécessaires à la commercialisation de technologies propres à la fois sur les machés allemands et américains afin de diminuer le coût des piles à combustible jusqu’à 75 %.

"Nos résultats préliminaires encourageants et notre expérience en matière de catalyseurs nous permettent de prévoir avec une bonne précision que nos efforts mèneront à une densité volumique de puissance maximale de 600 mW/cm² sans utilisation de platine", a indiqué le professeur Yushan Yan de l’Université du Delaware.

Le Professeur Yan de l’UD étudie les couches fines de polymère conducteur d’ions appelés membranes d’échange d’hydroxide (MEH). Ces membranes complètent le circuit électrochimique à l’intérieur d’une pile à combustible qui permettent à l’hydrogène et à l’oxygène atmosphérique de se convertir directement en eau et en énergie. La caractéristique la plus intéressante des piles à combustible MEH est la compatibilité qu’elles ont avec les catalyseurs disponibles (argent et nickel), de sorte que la production en série n’épuiserait pas les réserves mondiales limitées (et coûteuses) de métaux précieux comme le platine.

La technologie du professeur Yan a été désignée par l’ARPA-E (agence Advanced Research Projects Agency) du département américain de l’énergie comme étant l’un des seul 37 projets financés dans le premier appel d’offres ouvert en 2009.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Piles à combustible : une densité volumique de puissance de 616 mW/cm2"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

ce ne serait pas plutot 616 mW/cm3 ?

wpDiscuz