Produire de l’électricité à partir du lait

Un jeune chimiste d’origine roumaine, Léonard STOICA, actuellement en séjour postdoctoral à l’université de la Ruhr à Bochum en Allemagne, vient de montrer, avec un groupe de chercheurs de cette université, qu’il est possible de produire un courant électrique à partir du lait !

Il se trouve que produire un tel courant électrique ne nécessite dans le lait que la présence de lactose (avec une concentration de l’ordre de 5%) et de l’oxygène dissous, ce qui est toujours le cas, et deux électrodes en graphite. D’après une toute récente publication de l’équipe de l’université de la Ruhr dans la revue Fuel Cells journal, un examen très détaillé des modifications de la surface des électrodes montre clairement qu’il y a bien eu un courant électrique entre elles.

Même si le courant généré dans ce cas particulier n’était que de quelques dizaines de microampères, pour un potentiel optimal de 250 mV, Les résultats cette étude initiale pourraient, dans le futur, être utilisés dans de nouvelles applications en biotechnologie et médecine.

Le domaine en pleine expansion des biopiles (ou piles à biocombustible) bénéficie de tout un savoir-faire développé dans le domaine de la technologie des biocapteurs. Les clés du succès de la production d’électricité à partir du lait se trouvent entre autres dans les progrès concernant la caractérisation biochimique des nouveaux enzymes redox, les stratégies pour construire des structures complexes entre enzymes et polymères redox ainsi que pour connecter plus efficacement les enzymes à la surface des électrodes.

La formation antérieure de Leonard STOICA a probablement été un facteur très important dans ce travail d’équipe. L. STOICA a par exemple étudié en profondeur la celobiose dehydrogenase, un enzyme redox qui joue un rôle important dans pour l’anode dans l’expérience.

 

BE Roumanie numéro 3 (23/04/2009) – Ambassade de France en Roumanie / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58815.htm

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Produire de l’électricité à partir du lait"

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Malo
Invité

Effectivement c’est très à la mode des piles à combustibles liquide. J’avais lu un article sur des piles qui marchaient à l’eau Plutôt dingue comme idée !

Patrick25
Invité

C’est pas d’aujourd’hui que des électrodes reliants deux fruits font apparaître du courant. Une chose est certaine, si nos gouvernement avaienbt mis autant d’argent dans la recherche d’énergie propre qu’ils l’ont fait avec cette merde de nucléaire, il y a bien longtemps que nous aurions solutionné tous les problèmes d’énergie sur cette planête ! Mais en plus, ils ont le culot de s’en contre foutre et de vendre de part le monde, une énergie dont les générations futires auront la charge d’assumer ce que nos politique ne sont pas capables de faire aujourd’hui !

Henart
Invité

C’est pour être utilisé dans le futur, dans de nouvelles applications en biotechnologie et médecine et au niveau microscopique . Pas pour les bagnoles ni pour éclairer les baraques,alors arretez les critiques injustes et autres moqueries .

Xfm
Invité

@Patrick25: On ne peut pas te laisser raconter des choses comme ca. D’abord on ne va pas reussir a produire l’equivalent de 58 tranches nucleaires avec des fruits. Deuximement tu les trouves ou les fruits? Terroriste, tu veux participer a la faim dans le monde? Crois moi c ‘est une fausse bonne idee.