Record d’Europe : une cellule photovoltaïque à 37,6 %

L’Institut Fraunhofer des systèmes énergétiques solaires (ISE) est parvenu à convertir la lumière du soleil en électricité avec un rendement de 37,6%.

Ce record européen a été atteint avec une cellule photovoltaïque (PV) à multi-jonctions de quelques millimètres de diamètre, constituée de semi-conducteurs III-V et soumise à un rayonnement solaire concentré 1.700 fois.

Pour le module PV dans son ensemble, un rendement de 28,5% a été atteint en conditions réelles sur le site de Fribourg, soit le meilleur rendement de l’ISE jusqu’à présent. D’après Andreas Bett, Directeur du département "Matériaux, cellules PV et technologie" à l’ISE, des rendements de 45% pour les cellules et de 35% pour les modules seraient envisageables dans les années à venir.

La cellule multi-jonctions apparaît comme une superposition de trois types de cellules PV (Phosphore de Gallium-Indium/Arséniure de Gallium-Indium/Germanium) qui convertissent différentes parties du spectre solaire, en vue d’une optimisation du rendement.

A l’origine du record : des progrès décisifs dans le domaine des matériaux qui ont permis un fonctionnement fiable des cellules, même soumises à une intensité lumineuse extrêmement élevée. "En particulier, la qualité des diodes à effet tunnel, de seulement 30 nm d’épaisseur, qui relient les trois cellules entre elles, joue un rôle déterminant", mentionne le Dr. Frank Dimroth, chef du groupe de travail "III-V – Epitaxie et cellules PV" à l’ISE.

Record d'Europe : une cellule photovoltaïque à 37,6 %

Les cellules PV à multi-jonctions sont constituées d’environ 30 couches élémentaires d’alliages semiconducteurs III-V, qui doivent toutes présenter une haute qualité cristalline. Pour l’élaboration de ces structures complexes, les chercheurs de l’ISE ont recours à une grosse installation de l’entreprise Aixtron (à Aix-la-Chapelle) capable de réaliser une épitaxie métallo-organique en phase gazeuse. "Comme nous menons nos recherches sur des installations de production industrielles, nous sommes en mesure de transférer nos résultats sur le marché en quelques mois seulement, avec l’aide de notre partenaire AZUR SPACE", se réjouit M. Dimroth.

"A l’Institut ISE, nous travaillons intensément depuis plus de dix ans au développement de cellules multi-jonctions destinées à être intégrées dans des systèmes à concentration, car cette technologie promet de loin les plus hauts rendements pour la conversion de la lumière en énergie", poursuit-il. Et le Prof. Eicke Weber, Directeur de l’ISE, de renchérir : "Je considère cette technologie comme particulièrement prometteuse pour les pays à fort ensoleillement".

Jusqu’à présent, le photovoltaïque à concentration était quasiment réservé à des applications spatiales. Les développements en cours rendent aujourd’hui envisageable leur utilisation terrestre. Déjà aujourd’hui, des systèmes PV à concentration installés en Espagne produisent deux fois plus d’électricité par unité de surface que des systèmes PV conventionnels à base de silicium. Mais pour que cette technologie devienne compétitive, les coûts doivent encore baisser.

Les travaux de recherche ayant conduit au record européen ont été soutenus dans le cadre du projet européen "Fullspectrum". Quant aux travaux de recherche de l’ISE sur le photovoltaïque à concentration, ils sont soutenus par le Ministère fédéral de l’environnement (BMU) dans le cadre du projet "ProKonPv".

Un projet solaire ? Obtenez des devis gratuits sur l’installation de panneaux solaires photovoltaïques : cliquez ici

BE Allemagne numéro 393 (9/07/2008) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/55309.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Record d’Europe : une cellule photovoltaïque à 37,6 %"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
marcob12
Invité
Cela confirme les affirmations de la firme Sunrgi qui avait au mois d’avrildéclaré pouvoir avec le même principe pouvoir obtenir à court terme un kwhvia le photovoltaïque concentré à un prix entre 5 et 7 cents/kwh.Une telle perspective changerait la donne dans le secteur sachant que lesquantités de matériaux photosensibles sont significativement réduits et doncle retour sur investissement énergétique pour les fabriquer et les problèmesde recyclage en aval.Avant de se précipiter sur le tout nucléaire ou le tout éolien on devraitpeut-être anticiper la révolution solaire et celle de la biomasse (biogazet micro-algues) en cours et songer à diversifier les politiques… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité

Bravo et Bonne continuation dans cette voie ! 28.5% déjà atteint en conditions réelles à Fribourg…Très Bien ! quasi le double du rendement qui est communément évoqué de 15% ! et des perspectives intéressantes: ”…sommes en mesure de transférer nos résultats sur le marché en quelques mois seulement,…”Bonne continuation ! Faut leur souhaiter du sponsorship sérieux + soutien conséquent de l’UE ! Bon Soleil ! A+ Salutations Guydegif(91)

r17777
Invité

tout est dans mon titre ! 😉 …bon faut 50 caractère minimum pour poster alors je rempli …. bla bla bla bla …..

wpDiscuz