“Réservoirs gréseux imprégnés d’hydrocarbures” en Guyane

On sait depuis le 1er choc pétrolier en 1973 que les français avaient des idées**, maintenant on sait que nous avons aussi du pétrole. La preuve ? Le pétrolier Total a annoncé vendredi 9 septembre une découverte d’hydrocarbures dans l’offshore profond guyanais !

Localisé à environ 150 kilomètres au nord-est de Cayenne, le puits GM-ES-1 a été foré par un peu plus de 2 000 mètres de profondeur d’eau et atteint actuellement une profondeur de 5 711 mètres sous le niveau de la mer. Total indique que les mesures effectuées au cours du forage du puits ont montré "l’existence de réservoirs gréseux imprégnés d’hydrocarbures liquides."

Cette découverte fait suite à l’acquisition, entre la fin 2009 et le début de 2010, d’une sismique 3D couvrant 2 500 kilomètres carrés sur la zone est du permis de Guyane Maritime. Cette zone couvrirait plusieurs autres puits "prospects" dans des pièges similaires sur une thématique dite de « marge abrupte ».

Après une campagne de mesures intermédiaires, le forage du puits GM-ES-1 devrait reprendre prochainement pour atteindre sa profondeur finale prévue. La phase suivante fera appel à une campagne de forages de délinéation permettant de mieux connaître la structure, l’étendue du gisement et le potentiel de production.

"Réservoirs gréseux imprégnés d'hydrocarbures" en Guyane

Les partenaires de Total sur le permis de Guyane Maritime sont Tullow, opérateur avec une participation de 27,5%, Shell (45%) et Northpet (2,5%).

* Total possède une participation de 25% dans le permis Guyane Maritime.
** Le slogan à l’époque était : "On n’a pas de pétrole, mais on a des idées"

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "“Réservoirs gréseux imprégnés d’hydrocarbures” en Guyane"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

C’est curieux que l’operateur (Tullow) ne soit pas l’actionnaire majoritaire (Shell). Ce qui est encore plus curieux, c’est que la presse francaise declare que “Total” a decouvert du petrole, alors qu’il n’est ni l’un ni l’autre.

jl06
Invité
A ma connaissance, Shell ne dispose plus de capacité d’exploration en France. On peut imaginer qu’ils ne souhaitaient pas recréer cette filière avant de comprendre le potentiel guyannais notamment. S’il est vrai que c’est généralement le partenaire majoritaire qui opère, on peut aussi se demander pourquoi Total n’a pas été choisi comme opérateur: un pétrolier français opérant en France, ça a du sens, non? D’un autre côté, disposer d’un partenaire étranger qui a moins à perdre au niveau réputation que ses partenaires d’envergure internationale, c’est pratique pour la phase initiale. On peut s’attendre à ce que Total ou Shell reprenne… Lire plus »
jl06
Invité

Intéressant de noter par rapport au concept de “marge abrupte” que le permis couvre l’ensemble de la parallèle à la côte. Ce qui limite l’attrait d’autres compagnies pour ce concept en Guyanne, mais qui devrait provoquer un intérêt immédiat au Brésil et au Suriname, dans la continuité du permis guyannais. Le prochain forage ne va pas tarder et on doit se battre au portillon pour l’obtention de permis (si ce n’est déjà réglé)… Prochaine étape d’intérêt: les résultats de ce puits et l’emplacement du premier puits de délinéation.

Rice
Invité

. Est-ce vraiment une bonne nouvelle ? – Pas pour le réchauffement climatique. – Pas pour la planète souillée par les marées noires. – Pas pour le consommateurs qui va être “incité” à consommer (mieux, certes… mais consommer quand même ! l’état ne peut se priver de la TIPP……..)

Raay
Invité

A priori ce n’est pas une grosse réserve la France consomme a elle seul 2 millions de barils jours , cette reserve ne peu durer qu’une quinzaine d’années au maximum .

wpDiscuz