Séoul : de l’hydrogène à partir du gaz de décharge

Le gouvernement sud-coréen a signé un protocole d’accord avec SK Engineering & Construction et le raffineur de pétrole SK Energy pour développer une station capable d’extraire de l’hydrogène issu du gaz de  décharge.

La station à hydrogène sera située sur l’île de Nanjido, dans la région de Séoul et devrait être opérationnelle d’ici Novembre 2010.

La station sera en mesure de comprimer de l’hydrogène et atteindre "99,9 % de pureté", après séparation du méthane en deux composés principaux (hydrogène et carbone), selon les responsables du projet. L’objectif affiché est de pouvoir alimenter quatre véhicules fournis gratuitement par le constructeur coréen "Hyundai Motor" et promouvoir ainsi la technologie de la pile à combustible.

Nanjido a accumulé 91 millions de mètres cubes de déchets jusqu’en 1993, avant que les autorités de la ville décident de stopper le déversement des ordures.

Actuellement, la Corée du Sud possède le plus grand taux de production d’ordures par habitant dans le monde (2,3 kg / personne / jour).

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Séoul : de l’hydrogène à partir du gaz de décharge"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jim
Invité

“2,3 kg / personne” et par jour?

alain843
Invité

du monde pour le taux de production d’ordures par habitant ! si c’est en comptant les personnes agées et les enfants , ils ont une marge de “progression” importante…

wpDiscuz