Enerzine

Shell et Chevron vont pouvoir exploiter les gaz de schiste ukrainiens

Partagez l'article

Deux des plus grandes compagnies pétrolières au monde, Royal Dutch Shell et Chevron, ont obtenu le droit d’exploiter les gisements ukrainiens de gaz de schiste d’Iouzovske et d’Olesky, a annoncé le premier ministre ukrainien Mykola Azarov dans une interview accordée à Euronews.

Ces gisements devraient fournir à l’Ukraine jusqu’à 10% de la consommation interne de gaz naturel d’ici 2020.

On estime que l’investissement dans ces champs s’élèvera à au moins 370 millions de dollars, et ce montant augmenterait si les réserves de gaz venaient à s’avérer commercialement viables. Il faut rappeler que l’Ukraine a exempté les sociétés potentiellement productrices de gaz de schiste au pays de la taxe à l’importation sur l’équipement et du droit d’exportation du gaz de schiste.

L’extraction industrielle de gaz sur ces sites commencera en 2018-2019. Le service géologique de l’État ukrainien a estimé la quantité des gisements de gaz conventionnels, non conventionnels et de gaz à condensat sur le site d’Olesky d’une superficie de 6 000 kilomètres carrés à trois billions de mètres cubes. Quant au gisement d’Iouzovske, il est susceptible d’offrir jusqu’à quatre billions de mètres cubes de gaz.

L’Ukraine a annoncé l’appel d’offres pour le développement des gisements contentant potentiellement sept billions de mètres cubes de gaz de schiste en février 2012. Exxon Mobil, Shell et TNK-BP ont présenté leurs offres pour le droit de développer le champ d’Iouzovske dans l’est de l’Ukraine (Oblast de Donetsk), alors que Chevron et Eni se sont fait concurrence pour le droit de lancer la production de gaz à Olesky, dans la région de Lviv.

L’Energy Information Administration des États-Unis a évalué le total des ressources de gaz de l’Ukraine à 1,2 billion de mètres cubes. Cela place l’Ukraine en troisième position parmi les pays européens (derrière la France et la Norvège) à disposer des plus importantes ressources de gaz de schiste, selon Reuters.

L’Ukraine a démarré la réforme de son système énergétique avec l’adoption du Programme d’État sur l’efficacité énergétique 2010-2015. Selon ce document, l’Ukraine réduira sa consommation d’énergie interne en augmentant l’efficacité énergétique, en développant ses réserves internes de gaz, en introduisant des technologies de production d’énergie écologiques et en diversifiant ses exportations de gaz.

Le ministre ukrainien de l’Énergie et de l’Industrie du charbon, Iouri Boïko, avait déclaré auparavant que l’Ukraine prévoyait de mettre en œuvre l’extraction interne de gaz de schiste en cinq ans. Par comparaison, les États-Unis ont mis 20 ans à atteindre un objectif similaire. D’ici 2020, l’Ukraine prévoit d’extraire de quatre à cinq milliards de mètres cubes de gaz de schiste par an. Le pays prévoit de consommer 53,7 milliards de mètres cubes de gaz, dont 26 milliards proviendront de la production interne.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "Shell et Chevron vont pouvoir exploiter les gaz de schiste ukrainiens"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Rice
    Invité

    Je me permets de faire un copier-coller du post que j’ai fait sur l’article relatif à l’intérêt de 3 pays de l’Est pour le nucléaire : Cette annonce confirme bien ce que nous savions déjà : il n’y a plus guère que les républiques bananières et les (récentes) ex-dictatures pas encore totalement « démocratiqées » pour souscrire à ce genre de programme…. 🙂 Il s’agit au final de la même problématique de technologies dangerueses et/ou polluantes mais fort prisées dans ce genre de pays….

    Radulph
    Invité

    Décidemment, certains pays sont incurables, à voir les surfaces exploitables en termes d’énergies alternatives….et les créations d »emplois dont ils ont tant besoin dans d’utres domaines que ceux déjà  » minés » ou ils ont mis les pieds…visiblement l’Histoire est vite oubliée, et ils ont la mémoire courte…

    gp
    Invité

    Aaah ces multi-nationales du gaz et du pétrole. Elles ont ttes en commun le fait de me filer la gerbe comme personne autre. Je souhaite tous les malheurs possibles à ces gens-là pour tout le mal qu’ils font en l’échange de $$$ Ne me remerciez pas, mes pensées sont sincères, ça vient du fond du coeur. Bande de gros c…

    Wilib@y
    Invité

    Voilà les usa prennent le control du gaz en ukraine avec l’integration de hunter biden (fils du vice president americain) au conseil d’administration de la plus grande entreprise de gaz d’ukraine. Comme disait victoria nuland, la secrétaire d’Etat adjointe américaine pour l’Europe:  » fuck eu »

    sunny
    Invité

    Merci pour cet info. La « réal politique », chère à Hubert védrine.

    wpDiscuz