Shell et Virent Energy développent de la bioessence

Shell et et la compagnie Virent Energy Systems, du Wisconsin (USA), viennent d’annoncer leur collaboration dans un projet de recherche et développement visant à transformer directement les sucres végétaux en essence et bases essence pour des mélanges plutôt qu’en éthanol.

Cette collaboration pourrait augurer la production de nouveaux biocarburants pouvant être utilisés à pourcentages élevés dans des mélanges pour moteurs à essence classiques. Ceci pourrait permettre d’éliminer le besoin d’infrastructures spécialisées, de conception de nouveaux moteurs et d’équipements pour les mélanges, espère Shell.

La technologie de la plateforme de Virent, BioForming , utilise les catalyseurs pour transformer les sucres en molécules d’hydrocarbures telles que celles produites dans une raffinerie alors que les sucres étaient en général fermentés en éthanol puis distillés, explique le groupe pétrolier dans un communiqué.

Meilleur rendement

Ces nouvelles molécules de "bioessense" ont une plus haute teneur en énergie que l’éthanol (ou le butanol) et offrent un meilleur rendement énergétique. Leur mélange homogène permet d’en faire de l’essence conventionnelle ou d’être mélangé avec de l’essence contenant de l’éthanol.

Les sucres peuvent provenir de sources non vivrières telles que la tige de maïs, la graminée "panic raide", la paille de blé ou la pulpe de canne à sucre (bagasse), en plus des matières premières classiques pour biocarburants telles que le blé, le maïs ou la canne à sucre.

Les deux sociétés collaborent déjà dans la recherche depuis un an. La technologie BioForming a progressé rapidement, dépassant de loin les chiffres-clé de rendement et de composition de produit tout en respectant les coûts, souligne Shell.

Désormais, les futurs efforts vont porter sur l’optimisation de la technologie et son développement à grande échelle dans le cadre d’une production commerciale.

"Jusqu’à présent les propriétés techniques des biocarburants appliquées à l’utilisation à grande échelle posent certains problèmes," déclare le Dr. Graeme Sweeney, Vice-président Exécutif Shell, Future Fuels & CO2. "L’infrastructure pour la distribution de carburants et les moteurs de véhicules peuvent être adaptés, mais les nouveaux carburants qui se profilent, tels que ceux de Virent, ont des caractéristiques similaires ou supérieures à l’essence et au diesel, et sont particulièrement intéressants."

Le Dr. Randy Cortright, Directeur de la technologie, co-Fondateur et Vice-président Exécutif de Virent, a déclaré : "Virent a pu prouver que les sucres peuvent être transformés dans des mélanges d’hydrocarbures comme ceux de l’essence classique. Les fonctionnalités et les performances de nos produits sont à la hauteur de celles de l’essence, affirme-t-il. Le processus catalytique unique de Virent utilise une variété de matières premières dérivées de la biomasse qui permettent de fabriquer de la bioessence à un prix compétitif. Nos résultats actuels justifient totalement l’accélération de la commercialisation de cette technologie."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Shell et Virent Energy développent de la bioessence"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Encore une contribution au ”bouquet” de solutions…bio-essence de meilleur rendement que l’éthanol, d’origine ligno-cellulosique ou biomasse, donc pas nécessairement en conflit avec les pistes vivrières, prix de fab. compétitif… Bravo à Virent ! et à Shell ! on aimerait que l’IFP et notre pétrolier national s’engagent aussi dans de telles pistes de ”relève des ressources fossiles” et soient présents aussi sur le théatre de ces découvertes…. A+ Salutations Guydegif(91)

1000 mille
Invité
Royal Dutch Shell annonce aujourd’hui avoir pris une participation dans le capital de Virent Energy System et avoir entamé un programme technologique commun visant à transformer du sucre en diesel. Rappelons que la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise et Virent ont mené des recherches commune depuis 2007 afin de produire de l’essence ‘ biologique ‘. Au terme de ce partenariat renforcé, Shell a notamment pris un siège au sein du conseil d’administration de Virent. Traditionnellement, le biodiesel est produit à partir d’huiles végétales, explique Shell. Ce nouveau partenariat vise à établir un processus permettant de convertir directement du sucre en diesel. Ce… Lire plus »
wpDiscuz