Siemens accroît la puissance de ses éoliennes offshore à entraînement direct

Lors de la conférence sur l’éolien EWEA Offshore, à Copenhague au Danemark, le groupe allemand Siemens a dévoilé sa nouvelle turbine éolienne : la SWT-7.0-154.

Ce prototype, développé à partir de sa plateforme à entraînement direct doit offrir au final une production électrique annuelle qui dépasse de près de 10 % celle de son prédécesseur.

Afin de réduire les coûts de production de l’énergie éolienne offshore, Siemens indique s’être appuyé essentiellement sur le développement de technologies fiables basées sur les modèles précédents.

Ainsi, avec la SWT-7.0-154, la puissance de cette nouvelle turbine éolienne passe à 7 MW, avec une productivité en pleine mer de près de 10 % supérieure à celle de son prédécesseur. Par conséquent, seules les composantes susceptibles d’améliorer le rendement électrique de la turbine ont été optimisées par les ingénieurs de développement. La production en série de ce nouveau modèle est prévue pour 2017.

L’utilisation d’aimants permanents et de segments plus puissants dans le générateur à aimants permanents a permis d’accroître le rendement de la turbine. Le convertisseur et le transformateur ont également été améliorés pour répondre à l’augmentation de la puissance électrique produite. Les autres composantes sont les mêmes que celles utilisées sur la turbine éolienne de 6 MW de Siemens. En raison des améliorations apportées à la nouvelle turbine, Siemens a rebaptisé sa plateforme D7, le modèle de 6 MW restant disponible à la vente.

"Pour nos clients, notre nouvelle turbine éolienne représente un investissement aussi sûr que les plateformes G4 et D6", a déclaré Michael Hannibal, Directeur de l’activité Offshore au sein de Siemens Wind Power and Renewables. "Elle répond en outre à la demande du marché, avec son rendement énergétique accru à moindre coût."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz