Soitec : un des plus grands fabricants de modules solaires aux USA

Moins d’un an après l’acquisition de l’usine de production de modules solaires implantée aux USA, désormais en activité, Soitec a annoncé jeudi à San Diego, son inauguration officielle.

Le centre de production de 16.350 m2, situé sur un terrain de 6 hectares a bénéficié entre temps d’une ligne de production automatisée et ultramoderne. L’usine a été conçue pour pouvoir atteindre une capacité de 280 MWc à plein rendement.

Les modules photovoltaïques à concentration (CPV) produits à San Diego sont destinés à des projets de construction de centrales solaires représentant plusieurs centaines de mégawatts-crête (MWc) de contrats en Californie. En 2011, la Commission de régulation des services publics de l’État de Californie (CPUC – California Public Utilities Commission) a approuvé 300 MWc d’accords de fourniture d’électricité qui devraient utiliser la technologie Concentrix de Soitec.

Ce projet majeur pour Soitec représente un investissement de plus de 150 millions de dollars. La société a achevé l’installation complète de l’usine à la date prévue, en la dotant d’équipements et de processus de production entièrement automatisés. Le premier module a été produit en octobre dernier, et la première phase (140 MWc) de la ligne de production est désormais opérationnelle.

Une fois parvenue à pleine capacité, cette usine devrait créer 450 emplois, incluant ceux de la coentreprise Reflexite Soitec Optical Technologie, LLC. Cette nouvelle société exploite au sein de l’usine l’unité assurant la conception et la fabrication des lentilles de Fresnel en silicone sur verre utilisées dans les modules CPV de Soitec.

Avec ce site de production, Soitec deviendra l’un des trois premiers fabricants de modules solaires aux Etats-Unis.

"En produisant d’important volumes de modules CPV sur ce site, nous pouvons désormais aider la Californie à atteindre ses objectifs en matière d’énergie renouvelable, et soutenir encore davantage le marché américain. Soitec exploite déjà 6 usines dans le monde, et nous pouvons nous prévaloir d’une expertise solide en matière de processus industriels comme de systèmes de production et de qualité. Nous avons également installé des systèmes CPV dans 14 pays et sur 4 continents. Je suis très heureux et très honoré que Soitec puisse désormais mobiliser tout son savoir-faire pour satisfaire les besoins des Etats-Unis" a déclaré André-Jacques Auberton-Hervé, Président-Directeur Général de Soitec.

Focus sur la technologie CPV développée par Soitec

La technologie CPV de Soitec utilise des cellules à triple jonction, montées sur des plaques support en verre. Grâce à des lentilles de Fresnel (fabriquées à partir de silicone sur verre), la lumière du soleil est 500 fois concentrée avant d’atteindre ces cellules, qui la convertissent alors en électricité. Un cadre métallique assemble ces deux plaques de verre pour former des modules particulièrement robustes, durables et résistants. En combinant plusieurs modules sur des trackers à déplacement biaxial (basé sur un algorithme propriétaire qui permet d’optimiser automatiquement leur position au regard de la course du soleil), Soitec assure une production d’énergie optimale tout au long de la journée.

Avec des rendements de 30 % au niveau de ses modules CPV, Soitec atteint une performance au moins deux fois supérieure à celle des technologies photovoltaïques traditionnelles. Combinée avec de faibles coûts d’installation et de maintenance, cette efficacité à la pointe du marché fait de la technologie CPV la solution la plus compétitive pour la production d’important volumes d’électricité dans les régions à fort ensoleillement.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Soitec : un des plus grands fabricants de modules solaires aux USA"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Edi
Invité

C’est le comble, une entreprise Française obligée d’aller “jouer” ailleurs. Car en France l’objectif est créer la première réserve mondiale consacrée au tout nucléaire. Une sauvegarde à tout prix de notre « expertise de l’atome ». Un choix imposé, non pas sur la base de données scientifiques ou économiques, mais une forme de préservation d’une espèce en voie de disparition. Alors que solaire est le système de production de l’avenir, le marché Français reste verrouillé. Un pari du tout ou rien.

Enpassant
Invité

– faut-il impérativement s’implanter dans le pays pour faire des affaires ? Et dans ce cas, verrons-nous bientôt les chinois s’implanter en France ? – quel est le coût posé ramené au Wc, et sous un ensoleillement comme celui de la Californie (environ 2500 h/an je crois), quelle puissance peut-on tirer de ce Wc ?

Edi
Invité

C’est le comble, une entreprise Française obligée d’aller “jouer” ailleurs. Car en France l’objectif est créer la première réserve mondiale consacrée au tout nucléaire. Une sauvegarde à tout prix de notre « expertise de l’atome ». Un choix imposé, non pas sur la base de données scientifiques ou économiques, mais une forme de préservation d’une espèce en voie de disparition. Alors que solaire est le système de production de l’avenir, le marché Français reste verrouillé. Un pari du tout ou rien.

wpDiscuz