SolarWorld renonce au rachat d’Opel

La proposition avait causé la surprise, elle a finalement été retirée : Solarworld, constructeur allemand de panneaux solaires, a renoncé à sa proposition de rachat du constructeur automobile Opel, en difficulté.

Le PDG de Solar World, Frank Asbeck, était interrogé par le quotidien allemand Die Welt.

"Nous avions fait notre offre à l’automne, les conditions ont considérablement changé depuis. Je ne suis plus prêt à racheter", a-t-il annoncé. 

L’offre en question concernait 4 sites allemands, ainsi que le centre de recherche et développement de Rüsselheim. Comme condition à ce rachat, Frank Asbeck réclamait une compensation de 40 000 euros par salarié (soit un milliard d’euros) et une garantie publique de la part du gouvernement.

Franck Asbeck, présenté comme la presse comme un entrepreneur excentrique, a fondé SolarWorld en 1998. La société enregistre aujourd’hui un chiffre d’affaires de 700 millions d’euros.

Opel, détenue par General Motors, réclame 3,3 milliards d’euros au gouvernement pour sauver sa filiale.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz