Soupcons d’entente dans le domaine des condensateurs électrolytiques

La Commission européenne a fait savoir à dix fabricants de condensateurs électrolytiques qu’elle les soupçonne d’avoir participé à une entente, en violation des règles de l’Union Européenne en matière d’ententes et d’abus de position dominante.

Les condensateurs électrolytiques sont utilisés pour stocker l’énergie électrique, par exemple, pour filtrer la puissance des sources d’alimentation et actionner des flashes photo. On les retrouve dans presque tous les produits électroniques, des téléviseurs aux consoles de jeux en passant par les téléphones portables.

La Commission craint qu’entre 1997, au plus tard, et 2014, dix fabricants asiatiques de condensateurs électrolytiques se soient rencontrés lors de diverses réunions multilatérales organisées au Japon pour discuter de l’évolution future du marché et des prix et échanger des informations sur des clients spécifiques. Il semble que ces réunions multilatérales aient été complétées par des discussions bilatérales ou trilatérales supplémentaires entre les sociétés. Il apparaît que certaines de ces discussions additionnelles se sont tenues en Europe avec la filiale européenne d’une société japonaise.

S’il est avéré, ce comportement serait constitutif d’une infraction aux règles de l’UE qui interdisent les pratiques commerciales anticoncurrentielles telles que la collusion sur les prix (article 101 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne).

L’enquête a débuté en mars 2014 par des mesures d’enquête effectuées par plusieurs autorités de concurrence à travers le monde. L’envoi d’une communication des griefs ne préjuge pas de l’issue de l’enquête.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Soupcons d’entente dans le domaine des condensateurs électrolytiques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Herve
Invité

On est vraiment dirigé par des imbéciles…. Etant donné que l’UE n’a plus d’industrie crédible dans ce domaine, qu’est ce qu’ils en ont a foutre de ce que peut raconter l’UE… La seule chose que peut eventuellement obtenir l’UE est un boycott du marché européen par ces fabricants, ce qui conduira à anéantir un peu plus notre industrie électronique déja trés mal en point …

wpDiscuz